CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Aide aux sans-abris : nouvelle ordonnance votée en commission au Parlement bruxellois

- New Samusocial et Bruss’help : la réforme bruxelloise de l’aide aux sans-abris a été votée en commission, article publié sur le site web de BX1
- Opinion : L’accueil d’hiver n’est pas une solution, publiée dans la Libre Belgique du jeudi 3 mai 2018
- Parc Maximilien : un centre d’hébergement pour migrants et sans-abri va ouvrir, article publié dans la Libre Belgique le mardi 01 mai 2018

Tandis que La Libre publiait, la semaine dernière, une opinion de plusieurs acteurs du terrain pour redire, une fois de plus, que "L’accueil hivernal n’est pas une solution", la nouvelle ordonnance réorganisant l’aide aux sans-abris était votée en commission affaires sociales. Lire la brève"New Samusocial et Bruss’help : la réforme bruxelloise de l’aide aux sans-abris a été votée en commission" sur le site de BX1.

Qu’en dit le secteur ?

Point positif, le texte permet de reconnaître et de garantir la pérennité d’organisations actives sur le terrain, parfois depuis très longtemps, comme les Centres de Jour et dont la gestion était toujours laissée à la société civile et aux organisations privées.
Mais le texte assure aussi le financement du bien plus neuf Housing First, dispositif qui ne cesse de faire ses preuves.

Grosses pierres d’achoppement et frustrations cependant : la mise en place d’ un très coûteux partage d’informations sur les sans-abris via l’établissement de "dossiers électroniques partagés" (avec mentions requises de données sensibles sur la situation psycho-sociale des personnes).
Par ailleurs, le texte consacre la prééminence de l’aide d’urgence avec moyens budgétaires attribués en fonction des besoins qui viendraient à se présenter et qu’on constate croître d’année en année à Bruxelles.
Pas de changement de philosophie qui privilégierait prévention et l’accès au logement, donc, et ce malgré les appels réitérés par les acteurs de terrain.

Autre actualité sectorielle (non consacrée par l’ordonnance), la Région bruxelloise annonce que La porte d’Ulysse, qui accueille les migrants en transit, pourra poursuivre ses activités dans les locaux occupés cet hiver par la Croix Rouge.

Accès aux articles en ligne :

Opinion : L’accueil d’hiver n’est pas une solution

Une opinion de Willem Defieuw (ARA), Jürgen Geerdens (vzw Chez Nous-Bij ons), Bart Peeters (Brussels Platform Armoede), Laurent d’Ursel (Douche Flux), Maaika Santana (Pigement), David de Vaal (Netwerk tegen Armoede).
Dans les dortoirs, "c’est la pagaille à cause du mélange de personnes psychologiquement perturbées, sous l’influence de l’alcool, droguées ou simplement agressives", témoigne Slimane.

Ce mercredi, les dernières places dans les centres d’accueil hivernaux de Bruxelles se sont fermées. L’offre dans l’accueil de nuit se réduit ainsi d’environ mille places et les services de jour sont également diminués. Les quelques centaines de lits restants sont largement insuffisantes pour faire face à la multitude croissante des SDF et des autres migrants en errance dans la capitale : il est question de près de quatre mille personnes, des hommes en majorité mais hélas aussi de plus en plus de femmes et même d’enfants. (Lire l’opinion dans son intégralité sur le site de La Libre)

Parc Maximilien : un centre d’hébergement pour migrants et sans-abri va ouvrir

La Plateforme citoyenne a annoncé, lors d’un sit-nic au parc Maximilien, différents projets qui verront le jour dans les prochaines semaines.
Ce 1er mai, un sit-nic (contraction entre sitting et pique-nique) était organisé au parc Maximilien à l’initiative de la Plateforme. L’occasion de réunir chauffeurs, hébergeurs, hébergés, bénévoles et associations autour de matches de foot, de dessins, de musiques, de couscous et de frites. Et de présenter l’avenir de la Plateforme, qui va se transformer. (Lire l’article dans son intégralité sur le site de la Libre)