CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Aide aux sans-abris : une si difficile cartographie

La multitude d’associations d’aide aux sans-abri à Bruxelles a malheureusement parfois des effets pervers, liés à un manque de vue d’ensemble du secteur qui peut diminuer l’efficacité des dispositifs. La future ordonnance de la Région devrait clarifier le secteur. Mais des associations n’ont pas attendu l’action du politique pour travailler à une meilleure cartographie de l’aide au sans-abrisme. L’application “Surviving” en est l’exemple.

À Bruxelles, il existe une douzaine de plans, si ce n’est plus, édités par des organismes et associations différents, répertoriant des services d’aide aux sans-abri. “Imaginez un peu”, commente Philippe Lambotte, responsable informatique et développeur à la Strada, “le SDF a de quoi remplir un sac à dos rien qu’avec ces plans s’il veut savoir où manger, où dormir, qui propose des douches, etc.” Il n’y a pas que le public concerné qui peut avoir des problèmes à s’y retrouver entre les différentes associations. Les professionnels et les bénévoles qui travaillent au quotidien avec les sans-abri ne peuvent, eux aussi, tout connaître.

D’où l’importance d’une bonne cartographie, même s’il faut souligner que les plans déjà proposés sont d’une grande aide et le fruit d’un long et précieux travail des associations. Suivant cette logique d’une meilleure vue d’ensemble et coordination du secteur, la Strada (centre d’appui bruxellois au secteur d’aide aux sans-abri) et l’ASBL DoucheFlux (qui met à disposition des douches près de la gare du Midi) se sont associées pour proposer un plan unique et numérique de l’aide aux sans-abri à Bruxelles. D’autres opérateurs pourraient rejoindre le projet.

Lire la suite de l’article sur le guidesocial.be