CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Alcool en milieu étudiant : réduction des risques

"Impliquer les étudiants dans une démarche de Réduction des Risques liés à l’usage d’alcool : Pari gagné !"

Depuis trois ans, un projet de Réduction des Risques liés à la surconsommation d’alcool en milieu étudiant est mis en place par l’asbl Modus Vivendi avec le soutien de la COCOF.

Si en Belgique, la consommation d’alcool est culturellement valorisée, sa place au sein du milieu estudiantin est source de controverses. Certes, l’entrée à l’université représente une période d’initiation à la consommation d’alcool pour certains étudiants. Ces premières consommations massives peuvent s’accompagner de prises de risques. Il existe toutefois des moyens concrets pour réduire ces risques. En effet, des initiatives de promotion de la santé et de Réduction des Risques (RdR) liés à la consommation d’alcool sont actives dans le milieu étudiant. Citons par exemple Univers Santé asbl implanté à l’UCL ou encore Sésame asbl active dans le namurois.

Qu’en est-il à Bruxelles ?
En 2013, la COCOF confie à Modus Vivendi la mission de développer un « projet de Réduction des Risques liés à la surconsommation d’alcool en milieu étudiant bruxellois ». Ce projet a pour objectif l’automatisation des réflexes santé et donc à terme, une diminution des prises de risques et des accidents dans le milieu étudiant. Comment ? Par la construction d’un plan d’actions porté par les intéressés eux-mêmes et qui répond aux besoins de terrain. Le projet étant nouveau sur Bruxelles, une recherche-action a été menée au sein de trois établissements : l’Université Saint-Louis, l’ULB et la Haute-école Lucia de Brouckère.

Modus Vivendi a constaté que les étudiants et les autorités académiques étaient non seulement preneurs mais aussi demandeurs de ce type de projet.
La qualité fondamentale d’un projet de RdR est de s’appuyer sur la méthode participative. En effet, les acteurs concernés sont impliqués dans les différentes étapes du projet. En outre, le projet repose sur la méthode de prévention par les pairs : des étudiants formés à la RdR sensibilisent et informent à leur tour d’autres étudiants lors d’interventions. Ils deviennent les ambassadeurs de la démarche auprès de leurs semblables.

Pour mettre en place des actions adaptées, la première étape obligatoire du projet est la phase exploratoire de recherche pour étudier globalement la thématique et pratiquement la situation sur chaque campus. (...)

La seconde étape réside en une phase de terrain pour construire de manière participative, tester et évaluer certains outils et actions concrètes de RdR.(...)

Actuellement, Modus Vivendi collabore avec 3 établissements d’enseignement. L’accueil et le succès des projets en cours incitent à continuer le travail au sein du milieu étudiant bruxellois et à lancer le projet dans de nouveaux établissements d’enseignement supérieur. Deux nouveaux établissements sont intéressés de collaborer dès cette année académique.

Pour en savoir plus :
Deux brochures éditées afin de partager les expériences acquises durant les trois premières années de projet :

  • Un guide pratique pour aider à l’implantation d’un projet de
    RdR liés à l’usage d’alcool en milieu étudiant
  • Un livret « Consommation d’alcool en milieu étudiant : un projet de
    Réductions des Risques » qui valorise les résultats des enquêtes quantitatives et les actions mises en place.

Ces guides sont disponibles en version papier à la demande et dès le 15 septembre sur le site : http://www.modusvivendi-be.org/

Contact : Emilie Walewyns – 0488/86.92.13 & emilie.w@modusvivendi-be.org

Visualiser une présentation de ce travail de réduction des risques liés à la consommation d’alcool (Cette capsule vidéo a été réalisée à l’occasion du Gouvernement thématique santé du 27 avril 2016 et porté par la Ministre de la Santé Cécile Jodogne.)

A ce sujet dans les médias : Un projet pilote pour réduire les risques liés à l’alcool sur les campus sur rtbf.be

Modus Vivendi s’attaque à la surconsommation d’alcool chez les étudiants sur bx1.be

Un projet pilote qui tombe à point alors qu’une récente enquête dirigée par l’UCL concluait la semaine dernière que Un étudiant sur quatre est ivre au moins une fois par semaine.