CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Après le parc Maximilien...

Septembre 2015. L’Office des étrangers est saturé, les files sont interminables. Et dans cette attente, les nouveaux arrivants n’ont droit à rien, si ce n’est à un carré d’herbe, dans un parc, situé tout près de là. DOSSIER WEB sur la question en 3 lieux, 3 regards, réalisé par le CBCS (mai 2016).

« On est confronté à un déficit de l’accueil par le fédéral », résumait Gauthier de Bock, responsable bénévole à la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés. « Choqués par l’inertie du fédéral », associations, collectifs, citoyens décident de construire un semblant d’humanité et d’accueil [1]. Quelque 150 bénévoles se mettent au travail : construction d’une cuisine et distribution de repas à partir d’invendus, montage et réparation de tentes, distribution de couvertures, de vêtements,… Bref, une aide humanitaire d’urgence s’organise : improvisée, parfois chaotique, mais qui construit un « vivre ensemble ».

Octobre 2015. C’est le démantèlement du camp. La Plateforme citoyenne décide d’évacuer le parc Maximilien, elle refuse de « se substituer à l’Etat belge qui a une série d’obligations envers les demandeurs d’asile selon la législation européenne et internationale ». [2]

ET APRES ?

Comment s’organisent les citoyens bénévoles et les travailleurs sociaux pour continuer à apporter leur soutien ? Comment fonctionnent-ils dans cet état de crise ? Se connaissent-ils les uns les autres ? Existe-t-il une mise en réseau de tous les acteurs ? Quels autres types d’accueil existent dans l’ombre de la ville ? Que deviennent toutes ces vies sans droit, déclarées hors-case, hors-réseau ? Et enfin, que fait le politique ? Est-il atteint d’une paralysie incurable ou se mue-t-il, imperceptiblement ?

Parce que l’état d’urgence continue, plus que jamais. Et que la « mer kamikaze » ne cesse d’engloutir ses corps.

DOSSIER WEB sur la question en 3 lieux, 3 regards : entre détresse, débrouille et contradictions.

Définitions utiles : "Petit lexique migratoire"