CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Balance ta conf’ : conférences gesticulées - atelier

10.03.2018 - 11.03.2018

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, Bruxelles Laïque vous propose une célébration de leurs révoltes, de leurs savoirs et de leurs engagements, autour de deux conférences gesticulées, suivies d’un atelier :
- Samedi 10 mars 2018 • 18h00 • Balance ta conf’
- Dimanche 11 mars 2018 • 10h00 • Atelier

Samedi 10 mars à 18h : « La place n’était pas vide. Regards critiques sur les pratiques médicales en vers les femmes et chemins de libération… » de Catherine Markstein

Cette conférence propose une analyse incarnée de l’histoire de la dépossession des femmes des leurs savoirs et compétences par les pratiques médicales patriarcales. A partir de son parcours personnel en tant que médecin, Catherine Markstein propose des expériences et des narrations d’autres femmes, pour tenter d’élucider les rapports de pouvoir qui régissent cette histoire de colonisation de leurs corps et de leur santé ; elle explore la différence entre les pratiques médicales normatives et les pratiques médicales participatives, en nous permettant de découvrir ou re-découvrir le mouvement pour la santé des femmes, les pratiques d’Auto-santé et du Self-Help. Militer c’est bon pour la santé !

Catherine Markstein, médecin depuis 1980, fondatrice et coordinatrice de l’ASBL Femmes et Santé depuis 2005, formée en conférence gesticulée par Le SCOP l’orage de Grenoble, en 2016

19h30 Pause - petite restauration et bar militant

Samedi 10 mars à 20h30 : « Ma petite robe rose et mes nibards : culture du viol, sexualité et féminisme » de Julie Tessuto.

À l’origine de cette conférence, un constat : parfois, c’est fatiguant d’être une femme. Cela ne traduit pas nécessairement le désir de changer de sexe, non. Mais parfois il y en a marre… Marre d’avoir peur de rentrer tard le soir, d’avoir un décolleté trop plongeant, de ne pas jouir assez, de devoir répéter les choses pour être prise au sérieux… Et si nous étions nombreuses dans ce cas ? Et si le problème était sociétal, systémique ?

En chanson et en musique (enfin presque…), Julie déconstruit quelques bribes de la culture patriarcale dans laquelle nous évoluons toutes et tous. La conférence est découpée en deux grands chapitres : I. La culture du viol. II. La domination médicale du corps des femmes. D’un point de vue féministe, elle aborde la question du viol et des violences sexuelles, le conditionnement des femmes (et des hommes dans une moindre mesure) à travers l’éducation et la famille, elle parle également de sexualité, de plaisir féminin, et de beaucoup d’autres choses encore.

Julie Tessuto crée sa conférence gesticulée en 2017, dans le cadre d’une formation donnée par le collectif La Volte. Féministe convaincue, elle tente de donner des clés de déconstruction du système patriarcal dans lequel nous vivons.

​Inscription vivement conseillée pour les conférences gesticulées (veuillez préciser dans votre mail si vous souhaitez assister à l’une des deux conférences ou aux deux conférences) à inscription@laicite.be ou par téléphone au 02 289 69 00.

​Dimanche 11 mars à 10h : « Atelier »​

La soirée sera suivie d’un atelier co-animé par les deux conférencières dans les locaux de Bruxelles Laïque.
Entrée gratuite.

​Inscription indispensable pour participer à l’atelier du 11 mars à

inscription@laicite.be - 02/289.69.00.

À Bruxelles Laïque - avenue de Stalingrad 18-20 - 1000 Bruxelles.

Une organisation de Bruxelles Laïque.