CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Baromètre de la précarité énergetique

Baromètre de la précarité énergétique (Edition 2017), publié par la FRB.
Rédigé par Bart Delbeke, Universiteit Antwerpen (OASeS) - Sandrine Meyer, Université libre de Bruxelles (CEESE) - avec la participation de Jill Coene, Universiteit Antwerpen (OASeS)

Depuis l’édition précédente, ce baromètre est resté stable, ce qui ne donne toutefois aucune raison de se réjouir. En 2015, 14,5% des ménages belges consacraient une part trop importante de leur revenu aux dépenses énergétiques, et environ 4% de ménages restreignent leur consommation. Ce sont surtout les isolés et les familles monoparentales qui rencontrent des difficultés. La complexité des factures énergétiques actuelles est en outre souvent un casse-tête supplémentaire pour ces ménages : factures annuelles interminables, impossibilité de retrouver certaines informations utiles, détails des coûts complexes, multiplicité des mentions légales. Pour les ménages fragilisés, une facture complexe rend difficile la gestion de la consommation et accentue le risque d’un enlisement administratif, de non-recours au tarif social ou au médiateur de l’énergie.

Pour y remédier, la plateforme a entrepris une réflexion sur la simplification de la facture pour identifier les bonnes pratiques et produire des recommandations. Il s’agit notamment de regrouper les informations essentielles en première page afin de permettre aux consommateurs de comprendre facilement et clairement leur consommation et le montant de la facture, quand et comment la payer, et de savoir si le tarif social est d’application ou pas.

Baromètre de la précarité énergétique
Simplifier la facture d’énergie