CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Baromètre de la précarité énergétique : lien avec problèmes de santé

Publication de la Fondation Roi Baudouin

Baromètre de la précarité énergétique : lien avec problèmes de santé

Plus d’un ménage belge sur cinq vit en situation de précarité énergétique, un pourcentage stable depuis plusieurs années, comme le montre le Baromètre annuel de la Précarité énergétique, réalisé à la demande de la Fondation Roi Baudouin par des équipes de l’Université d’Anvers (OASeS) et de l’ULB (CEESE).

En 2016, 14,5% des ménages ont connu une précarité énergétique mesurée. Cela signifie que leur facture d’énergie absorbe plus du double de leur revenu disponible, en comparaison avec un ménage moyen.

D’autre part, 3,8% des ménages font face à une précarité énergétique cachée : ils rognent à ce point sur leur consommation (entre autres en chauffant moins) qu’ils consomment au minimum deux fois moins que des ménages de même taille dans des logements comparables.

Enfin, il y a aussi la précarité énergétique ressentie : 4,9% des ménages déclarent ne pas disposer de moyens financiers suffisants pour chauffer leur logement.

Compte tenu de petits recoupements, au total, 21,2% des ménages étaient potentiellement touchés par au moins une des trois formes de précarité énergétique en 2016. La précarité énergétique n’évolue guère depuis 2009, bien que la facture énergétique médiane ait baissé d’environ 12% depuis lors. Mais cet effet est annulé par la hausse des frais de logement.

Il n’est pas facile de déterminer si c’est une mauvaise santé qui occasionne la précarité énergétique ou bien l’inverse. Mais ce qui est clair, c’est que les publics confrontés à la précarité énergétique disent beaucoup plus souvent souffrir de problèmes de santé. Alors que 8,8% de l’ensemble de la population déclare être en mauvaise ou très mauvaise santé, ce chiffre s’élève à pas moins de 19,4% pour les personnes en situation de précarité énergétique mesurée.

Le Baromètre de la Précarité énergétique fournit des éléments de compréhension supplémentaires quant aux différences entre Régions et types de ménage. Parmi les constats les plus marquants : la précarité énergétique est sensiblement plus importante en Wallonie, elle touche surtout les personnes isolées (et surtout les femmes isolées) et les familles monoparentales.

Baromètre précarité énergétique