CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Carte blanche : Demandeurs d’emploi en situation de handicap

Lettre ouverte au Premier Ministre, aux Ministres-Présidents des exécutifs
wallon et bruxellois et aux Ministres en charge de l’emploi :"Plus l’échéance approche et plus nos organisations s’inquiètent !"

En 2012, sans aucune concertation avec les services d’aide à l’emploi, le
gouvernement fédéral a revu sa position : il a limité dans le temps le droit aux
allocations d’insertion et a obligé les demandeurs d’emploi reconnus par l’ONEM en
inaptitude de travail à au moins 33 % à rechercher activement de l’emploi. Lors des
contrôles réguliers de l’ONEM ils s’exposent ainsi à des sanctions plus ou moins
sévères si leur ardeur ne s’avérait pas suffisante.

Au pied du mur ! 1er janvier 2015 : nombre de bénéficiaires d’allocation d’insertion
arriveront en fin de droit. Ce droit peut être prolongé de 24 mois pour les personnes reconnues handicapées par l’ONEM et pour les demandeurs d’emploi ayant des problèmes médicaux, mentaux, psychiques ou psychiatriques, le cas échéant combinés à des problèmes sociaux, à condition qu’ils collaborent activement à un trajet d’accompagnement approprié organisé ou reconnu par le service régional de l’emploi.

Deux ans pour trouver une solution durable, à condition d’être proactif
aujourd’hui !

Madame Tillieux, Messieurs Michel, Peeters, Magnette, Vervoort et Gosuin, il est
urgent d’agir pour éviter que des milliers de personnes ne basculent demain ou dans deux ans dans la précarité
, voire dans la pauvreté !

Pour les personnes en situation de handicap qui, malgré leurs efforts, seraient
exclues du chômage, deux situations sont possibles : Celles dont le handicap
reconnu s’élève à au moins 66 % auront la possibilité de demander une allocation
de remplacement de revenus. Les autres, vraisemblablement plus nombreuses,
n’auront d’autre alternative que de se tourner vers leur CPAS.

Quoi qu’il en soit, elles dépendront toutes désormais de mesures d’assistance, ce
qui implique la prise en compte des revenus de leurs proches pour déterminer leurs
droits. On le sait, certaines personnes n’auront pas d’autre alternative que de
compter sur la solidarité familiale pour subsister, entraînant ainsi leur entourage
dans l’appauvrissement.

Nos organisations prônent une politique créatrice d’emploi inclusive pour tous et un accompagnement des chômeurs cohérent et adapté. La chasse aux chômeurs, ce n’est pas une solution !

A court terme, nos organisations vous demandent, Madame la Ministre, Messieurs les Ministres, de développer le soutien aux demandeurs d’emploi fragilisés par leur état de santé. Cela suppose d’abord une sécurité financière dans le cadre de la sécurité sociale et une politique inclusive d’aide à l’intégration professionnelle (coaching individualisé, accès aux formations si nécessaire…).

Or, vous ne l’ignorez pas, les services d’aide à l’insertion professionnelle sont
actuellement particulièrement saturés de demandes d’accompagnement. Par manque de concertation entre niveaux de pouvoir, en l’absence de consignes claires et uniformisées, en l’absence de données chiffrées précises pour évaluer les besoins, pour nos organisations et les services sociaux, il est très difficile de venir en aide à des chômeurs de plus en plus désemparés.

Aussi, nous vous invitons à mettre à profit la prolongation du droit de 2 ans pour
que les femmes et les hommes dont l’avenir nous préoccupe aujourd’hui soient
réellement soutenu(e)s. Notre responsabilité à tous, c’est de faire en sorte que
personne ne reste sur le bord de la route, surtout pas celles et ceux qui cumulent
les fragilités.

Contacts (au nom de l’ensemble des organisations participantes) :
Mouvement Personne D’Abord, Danielle Tychon : 0495/517 446, personne.dabord@skynet.be
ASPH, Ouiam Messaoudi : 02/515 06 43 ouiam.messaoudi@mutsoc.be
Altéo, Émilie De Smet : 0475/788 251, emilie.desmet@mc.be

Liste des organisations cosignataire actualisée au 28/11/2014 :

Aide et Soins à Domicile en Brabant Wallon ASBL

AIGS - Association Interrégionale de Guidance et de Santé

Altéo – Mouvement social de personnes malades, valides et handicapées

Amis des Aveugles/Vrienden der Blinden

ASAH – Association des services d’accompagnement et d’actions en milieu ouvert

pour personnes handicapées

ASPH – Association Socialiste de la Personne Handicapée

Autonomie – service d’accompagnement

AVJ Liège

CESAHM - Centre Educatif et Social pour Adultes Handicapés Mentaux

Chez vous – service d’accompagnement

CSC Liège-Huy-Waremme

L’Exception –service d’accompagnement

Ecole professionnelle d’Ans

Echelle ASBL

Fédération des CPAS de l’Union des Villes et Communes de Wallonie

FGTB Liège-Huy-Waremme

FFSB - Fédération Francophone des Sourds de Belgique

Info-Sourds Bruxelles

Interaction – service d’accompagnement

Ligue Braille ASBL

Mouvement Personne D’Abord

Mutualité chrétienne

La Passerelle - services résidentiels de nuit et de logements supervisés

Le Plope – centre de formation professionnel

Retravailler Liège

Le Rouveroy – service résidentiel pour adultes

SAREW - Service d´Aide à la Recherche d´Emploi pour personnes sourdes ou
malentendantes

Together

Union nationale des Mutualités socialistes