CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Chronique d’une quête permanente

Le Parti du rêve de logement, une fiction jouée par les membres du Groupe Alarm et mise en scène par Peter Snowdon. De la véritable éducation permanente face caméra autour de l’exclusion au logement. A voir à Bruxelles février et mars 2017 !

« 10, 20, 25 points » un homme énumère ses « points de priorités acquis » au fil des années pour l’attribution d’un logement social dont il ne dispose toujours pas. Un autre explique vivre « sur un banc », une troisième habiter « dans une voiture »...

« Si tous les gens qui avaient un problème de logement se mettaient ensemble, ils auraient peut-être plus de poids », c’est le pari autour duquel s’est forgée la fiction du « Parti de rêve de logement ». Une dizaine d’acteurs et actrices sans-abri, parfois sans-papier, ou en situation de logement très précaire jouent leur propres situations d’exclusion au logement vécues en endossant tant les rôles des exclus que des escrocs ou des intermédiaires ne donnant jamais de suite à leur requêtes ou leurs questions.

Lassés de l’ignorance à laquelle ils font face, ils se rassemblent et, de leur réflexion, naît l’espoir : celui de s’unir pour créer leur parti politique afin de défendre leur propres solutions.

L’ensemble des scènes du film ont été improvisées, sous les conseils et les bons auspices du réalisateur Peter Snowdon, des représentants de la maison de quartier Bonnevie et du groupe Alarm. Si le sujet est gravissime, l’approche n’en est pas moins dénuée d’humour. Une oeuvre d’éducation permanente puissante en relation avec le cinéma, excellent support pour mieux appréhender la problématique patente de l’accès au logement en Région bruxelloise.

Une projection, des réflexions

Lors de l’échange avec la salle après la projection en première le 15 décembre au cinéma Galerie , un des acteurs lance au micro :

« Nous l’avons fait (ndlr : ce film) pour bien faire comprendre à l’Etat, au gouvernement, aux bourgmestres, qu’ils ont toujours des responsabilités. Et que nous avons le droit de nous exprimer. »

Un acteur rappelle l’existence des 17.000 bâtiments vides en Région bruxelloise. Un chiffre à faire pâlir. Une autre indique l’existence des Community land trust (organisations communale ou associative visant à acquérir des terres et des logements et à les gérer comme un bien commun) comme une des solutions à soutenir.

En conclusion, Peter Snowdon, réalisateur anglais, dépeind Bruxelles, ville où il a vécu :

« une ville à la fois très dure et attachante. Une ville habitable, mais où certains empêchent que d’autres y habitent dans des situations correctes. »

Le groupe Alarm

En 2001, à l’initiative de l’asbl Bonnevie de Molenbeek, six familles se réunissent et réfléchissent aux obstacles qui entravent leur accès à un logement décent et financièrement accessible. Elles fondent le Groupe Alarm et démarrent une action militante en faveur du Droit au logement pour tous. Aujourd’hui le Groupe Alarm, toujours actif, fête ses 15 ans, les batailles gagnées dans la solidarité et le chemin encore à parcourir.

A propos du réalisateur Peter Snowdon

Peter Snowdon est journaliste de formation ce qui lui a permis de pratiquer divers métiers, surtout celui de journaliste, et d’assister, de près ou de loin — et même parfois de participer — à de nombreuses luttes sociales et politiques. Il se fait connaître par l’éclectisme de son travail cinématographique. En 2012, avec le Groupe Alarm, il créé "Moi, si j’étais bourgmestre…", un « vidéo-tract » inspiré du Mémorandum pour le droit au logement à Molenbeek, diffusé sur les réseaux sociaux la veille des élections.

C. VDB, CBCS asbl, le 22/12/2016

Plus d’infos sur les possibilités de diffusions et projections : philippe.cotte@cvb-videp.be, 02 221 10 67.

Le parti du rêve de logement - Fiction | 65’ | Cl | 16/9 | vo fr - st nl | 2016, Une production du Centre Vidéo de Bruxelles & la Maison de Quartier Bonnevie

Consulter le dossier pédagogique en ligne

Programmation

  • Jeudi 9 février à 16h30, à la banque KBC, Avenue du port, 2 à 1080 Molenbeek
    Réservation indispensable :marjorie.bisschops@kbc.be
  • Jeudi 23 mars à 19h00 au Ciné-Club du Casi-UO asbl. Contact : Frederica Palmieri, casi-uo@skynet.be, 02/521.21.25