CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Des politiques d’intégration détournées de leur objectif


Dans cette analyse, le CIRÉ se penche sur les récentes modifications et propositions législatives en matière d’intégration, de citoyenneté et de séjour. Présentés comme une priorité politique, ces changements interviennent dans un contexte d’insécurité, ce qui n’est pas sans conséquences.

L’octroi de la nationalité ou d’un titre de séjour est désormais conditionné par l’obligation pour le demandeur de prouver son "intégration". Le droit de s’installer devra donc "se mériter" : l’accès au séjour ou à la nationalité sera réservé à ceux qui feront montre qu’ils sont de "bonne volonté", ou qu’ils sont de "bons citoyens". Du "parcours d’intégration" obligatoire au contrôle de preuves (subjectives) d’intégration, le message est aussi clair qu’inquiétant : l’étranger ne veut pas s’intégrer de lui-même et il pourrait même constituer une menace pour notre société. Il faut donc l’obliger à partager nos valeurs et à s’intégrer...

Découvrez l’analyse sur le site du Ciré.