CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Goods to Give : pont entre mondes industriel et associatif !

L’objectif de Goods to give est de collecter les invendus non-alimentaires des entreprises et de les redistribuer à des associations partenaires qui luttent contre l’exclusion.

Depuis un an maintenant, l’ASBL Goods to Give a redistribué plus de 140.000 euros de produits neufs non alimentaires à un réseau de 49 associations partenaires (centres d’hébergement, crèches sociales, accueil de jour…).

L’ASBL est née d’un double constat. D’une part, dans le monde industriel belge, des milliers de produits non-alimentaires sont chaque année invendus, souvent détruits (gels douches, savons, produits de lessive et d’entretien,…). D’autre part, en Belgique, 1,6 millions de personnes (près d’une personne sur sept) vivent sous le seuil de pauvreté et ne peuvent s’offrir ces mêmes produits, pourtant de première nécessité.

D’ordinaire, le monde industriel et le monde associatif fonctionnent de manière indépendante et n’ont pas d’interaction. Ils sont guidés par des modèles de fonctionnement, des langages et des valeurs différentes. C’est en cherchant néanmoins les synergies possibles entre ces univers que sont nées la vision et la mission de l’ASBL Goods to Give.

Intéressé(e) par le projet ? N’hésitez pas à consulter leur site web www.goodstogive.be Vous y trouverez toutes les informations et le dossier de candidature dans la rubrique "espace associations".

Pour info, mais concernant cette fois les invendus consommables, le parlement wallon a approuvé mercredi une proposition de décret habilitant le gouvernement à obliger les surfaces alimentaires de plus de 1.000 m2 à proposer leurs invendus consommables aux banques alimentaires et CPAS, avant de les envoyer vers une filière de valorisation ou d’élimination des déchets. Lire à ce sujet sur le site du Vif.