CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

"L’odeur"

Une production théâtrale et documentaire de La bande ASBL et Arsenic2, ces 20 et 21/02/2015 qui interroge notamment la place de l’éducateur dans notre société actuelle. Avec le soutien du centre culturel de la Vénerie et du centre culturel De Markten.

Anouar, le sans-abri, est mort. Le travailleur social se lève comme tous les jours. Va partir au travail. Il doit aussi vivre avec cette absence. Continuer son travail, avec les autres. Comme à chaque fois qu’il y a un mort. Il cherche à tenir, encore, trouver du sens, y croire... Mais cette fois, c’est trop. Cette fois, tout a un sale goût. Cette absence l’envahit. Les mots sortent. Le travailleur raconte.

Sur scène, "L’odeur" est une fiction, via l’histoire particulière de ce travailleur social. La pièce est aussi un documentaire, via la voix de travailleurs sociaux enregistrée et qui est diffusée en direct. Les metteur en scène ont aussi choisi le dessin qui sera réalisé et projeté sur la scène, en direct.

Avec ces trois ingrédients réunis, l’idée est de chercher à découvrir ensemble quelle place l’éducateur occupe aujourd’hui dans notre société. Ce que cette place demande comme engagement : un engagement discret mais ferme.

Rémi Pons, après avoir réalisé plusieurs créations sonores, propose sa première mise en scène sur un sujet fort peu abordé au théâtre. Cette création empreinte d’une démarche documentaire s’ancre ici, à Bruxelles, et notamment dans le centre ville. La fiction écrite par Rémi Pons le porte rapidement à aller rencontrer et interviewer des éducateurs dans différentes asbl : Het Anker, Diogène, les infirmiers de rue, Bij Ons Entre autre. C’est donc là que ces voix viennent peupler le spectacle.

Ces rencontres dépassent la simple interview et mènent Rémi rapidement vers le collectif des morts de la rue. Le collectif, se sont des travailleurs sociaux, des sans-abris, des citoyens qui se réunissent afin que ceux et celles qui meurent de la rue reçoivent une inhumation digne. Une action parfois méconnue, qui sera aussi l’objet d’un prochain documentaire radiophonique. Une suite au spectacle...

Distribution :

Écriture et mise en scène : R. Pons - Assistante : P. Chevallier - Interprète : S. Duprez - Dessin : T. Bordman - Son : M. Dubuis - Lumière : M. Pillé assisté de C. Spreng - Décor : M. Richard (et l’œil d’O. Wiame) - Le poème du renard est de Taha Muhammad Ali - La chanson « Vive ces petites choses » a été écrite par des sans-abris dans un atelier proposé dans un centre d’accueil.

De Markten, Vieux Marché aux grains 5, 1000 Bruxelles
Vendredi 20 février 20h + échange avec la Salle
Samedi 21 février 20h

ENTREE GRATUITE !
Réservation : 025 1234 25, demarkten@demarkten.be