CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

L’universalisme : un modèle efficace pour améliorer le bien-être

"L’Etat qui cible ses aides sur les moins favorisés rate son objectif". Une opinion d’Olivier Malay, chercheur en sciences économiques à l’UCL, parue dans La Libre Belgique, le 03/04/2018.

Dans le modèle universaliste, l’Etat délivre ses prestations à tout citoyen quel qu’il soit. Dans celui du ciblage, les aides se concentrent sur les moins favorisés. Pour moi, la Belgique devrait miser plus sur le premier.

Il y a un mois, le bureau fédéral du plan a sorti une étude montrant que le bien-être des Belges a diminué depuis la crise. Or, l’améliorer devrait être la priorité politique par excellence. Comment faire mieux ? Je propose de nous inspirer des pays qui culminent dans les classements internationaux du bien-être : les pays scandinaves.

En moyenne, les quatre pays nordiques arrivent en tête du classement de l’Indice de développement humain (IDH), du Global Well-Being Index (GWBI) ou le Social Progress Index (SPI). Quelle est leur recette ? Ce n’est ni une question de soleil ni de spiritualité, mais d’organisation de leur système socio-économique.

Lire la suite de l’article sur le site de LLB.