CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Interdire la prostitution ?

Une carte blanche d’isala, co-signée par une trentaine d’associations et publiée par le journal Le Soir le 14 juin 2018.

Plusieurs collectifs et associations s’inquiètent des nombreuses agressions, parfois mortelles, dont sont victimes les prostituées en Belgique. Elles réclament l’abolition d’un système qui permet le continuum des violences masculines, ainsi que la mise en place d’une politique ambitieuse d’assistance et de protection des prostituées.

Eunice, une jeune femme nigériane, a été tuée dans la nuit du 4 juin dans le quartier des carrées de la commune de Schaerbeek où elle était prostituée. Ce n’est pas le premier meurtre d’une personne prostituée à Bruxelles cette année. Il y a à peine un mois, un « client » avait tué, de plus de cinquante coups de couteau, Laura, une jeune femme roumaine, à Etterbeek, au prétexte qu’il n’avait pas obtenu le remboursement qu’il avait exigé, car il estimait que la prestation avait été trop courte. La prostitution tue. Parce que la violence est inhérente à la prostitution.(…) (Lire l’article dans son intégralité sur le site du Soir)

Plus d’info sur Isala asbl : L’association rassemble des bénévoles de tous âges qui agissent en soutien aux personnes prostituées en allant à leur rencontre et en les accompagnant dans leurs démarches vers une vie meilleure. Elle la société à la réalité de la prostitution au travers de propositions culturelles.

www.isalaasbl.be

Faut-il interdire ou plutôt encadrer ?

En examinant la question d’un autre point de vue, prôner l’interdiction de la prostitution est une position démagogique et anti-sociale.
Elle ignore les travailleurs du sexe en lutte et l’acquisition de droits sociaux dont ceux pourraient bénéficier si leur métier étant reconnu, Claude Demelenne, essayiste, s’exprime en réaction à la carte blanche d’Isala co-signée au travers d’une une tout autre opinion, relayée sur Le Vif le 18/06/2018 : "Interdire la prostitution : le mauvais combat d’une gauche démago"

Une marche de solidarité dans la quartier de Bruxelles Nord

Toujours à ce sujet, la FDSS publie sur son site une interview d’Isabelle Jamarillo, directrice d’Espace P :
"Travailleuses du sexe, riverains et associations ensemble dans la rue" Espace P, en réaction au drame a organisé le 14 juin en collaboration avec UTOPSI et le comité de quartier Brabant Verte et les travailleuses du sexe, une grève, une manifestation et une marche de solidarité.