CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

La « râpe à fromage » budgétaire des pouvoirs publics fait mal aux associations

La Fondation Roi Baudouin publie son 6e baromètre de la situation financière du monde associatif.

Les associations voient les subsides publics structurels se réduire toujours plus. Dans le même temps, les subsides pour projets n’augmentent pas. La diminution des subsides contraint de plus en plus d’organisations à rechercher des sources alternatives de financement, mais cette évolution ne va pas sans problèmes et exige de sérieuses adaptations dans la manière de travailler. Il semble que le creux maximal ait été atteint et l’on s’attend à ce que la situation s’améliore progressivement. Telles sont les principales conclusions de la 6e édition du Baromètre des associations que la Fondation Roi Baudouin commandite chaque année. Il examine en détail la situation financière des nombreuses associations que compte notre pays et qui constituent un secteur économique important en termes de contribution au PNB et d’emploi.

Le Baromètre compile de nombreuses données. Il s’agit de l’enquête annuelle réalisée par le bureau Ipsos Public Affairs à la demande de la Fondation. Cette année encore, les enquêteurs ont contacté 700 directeurs d’associations en Belgique. L’enquête a eu lieu entre le 1er octobre et le 16 novembre 2015. Un tiers des associations participantes appartiennent au secteur social, 24% à celui de la santé, 19% au monde culturel, 14% des organisations sont actives dans la coopération au développement et 11% appartiennent au secteur de l’environnement.

Lire les principaux résultats.