CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

La rubrique agenda du 09/03/2015

09.03.2015

26/03 - ateliers d’enquête « politique », séance d’info proposée par Bruxelles Laïque

Dans le contexte de précarisation généralisée et de réflexes autoritaires justifiés par des logiques de gestion, le travail social et les pratiques de soin sont confrontés, plus que jamais, à un ensemble d’injonctions paradoxales : entre l’attention aux autres et la gestion, entre la nécessaire indétermination de la rencontre et le contrôle, entre la singularité des formes de vie et la normalisation, entre une version de l’autonomie qui se traduit par une atomisation des individus dans l’adaptation aux contraintes du marché et une autre version qui prétend faire valoir la gratuité de la coopération et l’importance des attachements qui constituent la vie collective.

Mais il ne suffit pas de faire le constat critique de la régression sans précédent en termes de stigmatisation des personnes et des communautés les plus accablées dans nos métropoles, encore faut-il reprendre l’initiative pour y résister. Il s’agit de multiplier les lieux où s’inventent des nouvelles solidarités, où l’on prend le risque d’être bousculés par la rencontre et où on est attentifs aux formes de coopération qui vont à l’encontre des diktats de l’économie et de la gestion des « populations ».

Concrètement ? Rencontre, une fois par mois, entre travailleurs sociaux, soignants, mais aussi personnes ou collectifs engagés d’une manière ou d’une autre dans des expérimentations et des luttes. Intérêt, entre autres, pour la mise en relation de ceux qui travaillent dans les institutions sociales et de la santé et ceux qui agissent en dehors des du champ institutionnel ; aux pratiques de création des lieux alternatifs et aux formes d’auto-support et d’entraide.

A travers la méthode de « l’enquête politique », il s’agira de produire par des récits impliqués des « retours d’expérience », de partager des situations d’impasse mais aussi des projets. Bref, de créer des liens pour nous réapproprier collectivement des nouvelles pratiques.

Les ateliers sont co-animés par les membres de la cellule sociopolitique de Bruxelles Laïque et Josep Rafanell I Orra (psychologue clinicien, auteur de « En finir avec le capitalisme thérapeutique. Soin, politique et communauté », édition La Découverte, 2011).

Infos pratiques :
Le 26 mars, de 13h30 à 16h30 , à Bruxelles Laïque (18-20 avenue de Stalingrad – 1000 Bruxelles). Inscription gratuite mais obligatoire avant le 20 mars 2015 : bruxelles.laique@laicite.be
Personne de contact : Juliette Béghin (02/289.69.14)

3/04/2015 - Journée d’étude : Quels récits pour quels mouvements ?

Pourquoi et comment faire récit/faire mouvement ?
A la suite de la publication de l’étude « … Et qu’est-ce que ça change ? Récits de l’économie sociale » basée sur trois récits collectifs au sein d’entreprises sociales, SAW-B propose de participer à une journée d’étude qui se tiendra le vendredi 3 avril à La Fonderie à Bruxelles. Les politiques d’austérité sont basées sur un récit particulier, celui du néolibéralisme. Pour s’y opposer, ne faut-il pas commencer par imaginer et diffuser d’autres récits ? Quel est le rôle des alternatives et des mouvements sociaux (citoyens, associatifs, économiques) dans la production de tels récits et dans les mouvements en cours et à venir ? Quels récits produire et comment faire des récits communs ?

Infos pratiques :
vendredi 3 avril de 9h30 à 16h30 à La Fonderie, Musée bruxellois de l’industrie et du travail, Rue Ransfort 27 à 1080 Bruxelles. Entrée Libre.

Formulaire d’inscription en ligne

FORMATIONS

Les CEMEA proposent 3 formations qui favorisent la rencontre de personnes aux provenances variées et aux terrains d’action diversifiés, toutes préoccupées par la question de l’éducation et le renforcement de leurs pratiques.

- Pour une éducation à l’égalité des genres – Bruxelles, les 23, 24, 30 et 31/03/2015 de 9h à 17h

  • Repérer, identifier et questionner les stéréotypes sexués véhiculés par la société (médias, milieu scolaire, monde du travail…) et/ou que nous ont transmis notre éducation, notre histoire personnelle.
  • Réfléchir aux messages implicites ou explicites transmis aux enfants, aux jeunes, à propos des rôles sexués et à l’influence de l’adulte qui participe à cette transmission, consciemment ou inconsciemment, par ses attitudes et ses pratiques éducatives.
  • Envisager de nouvelles pistes de réflexion et d’action, tant au sein de son lieu de travail que dans sa vie de tous les jours.

Plus d’infos et s’inscrire à cette action.

- Place des émotions dans le travail éducatif – Bruxelles, les 27, 28/04, 04, 05/05/2015, de 9h à 17h
La formation parcourra les éléments suivants :

  • Identification des émotions qui me touchent et les mettre en perspective dans des situations professionnelles
  • Définition d’une posture professionnelle qui tient compte des réalités dans lesquelles le travailleur-euse s’inscrit
  • Construction d’une réflexion collective qui pourra servir de support au travail en équipe
  • Amélioration des compétences professionnelles via des exercices sur l’écoute, l’empathie, la reformulation
  • Inscription de la thématique dans la triangulation (parents, enfants, professionnels)

Plus d’infos et s’inscrire à cette action.

- Pratiques collectives et participation – Bruxelles, les 28, 29/05, 04, 05/06/2015, de 9h à 17h
Prendre conscience de son propre fonctionnement en groupe ; analyser l’influence de chaque individu sur la participation du groupe et l’influence du groupe sur la participation de chacun-e ; s’approprier des modes de fonctionnement qui suscitent l’expression, l’exercice de son pouvoir et influencent la participation... autant d’enjeux qui seront abordés en formation.

Plus d’infos et s’inscrire à cette action.