CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

La rubrique agenda du 18/12/2017

18.12.2017

19/12/2017 - Midi de PAC : Publicité et espace public, faut-il tout accepter ?

Compte-tenu de la manifestation nationale « marche pour nos pensions » qui se déroulera jusqu’à midi, exceptionnellement cette rencontre aura lieu à 12h30 (au lieu de 12h). Cette mesure permettra aux militant·e·s qui se rendront à la manifestation de pouvoir ensuite nous rejoindre, s’ils-elles le souhaitent.

En Europe, nous serions harcelés par quelques 1.200 à 2.200 publicités par jour selon les études les plus timides, et jusqu’à 5.000 selon d’autres estimations. En ville, partout où nous posons notre regard, des publicités captent notre attention pour y glisser des émotions, des envies, des noms, des formes, des slogans. L’espace public, lieu prétendu à l’usage de toutes et tous devient dans les faits, un espace de commerce et de profit pour les grands groupes publicitaires dont l’objet est notre attention consciente ou inconsciente.

La publicité est bien plus qu’un ensemble de réclames en faveur de produits ou services particuliers. Il s’agit d’un bien système qui quadrille toute la vie privée et publique, diffusant en permanence une idéologie, une vision du monde à la communication enjolivée, sexiste, incitant à la consommation au dépens de la planète et légitimant un mode de vie consumériste.

Aurions-nous sous-estimé la privatisation de l’espace public et ses effets sur notre imaginaire ? Quelles sont les alternatives économiques à la dépendance publicitaire des autorités publiques ? Une ville sans pub est-elle possible ou est-ce trop tard ? Jusqu’où pouvons-nous admettre la publicité dans l’espace public, faut-il tout accepter ? Discutons-en !

Autant de questions qui seront abordées avec :

Sophie Pochet (sous réserve), Docteure en communication à l’Université catholique de Louvain (UCL) et professeure de publicité à l’Institut des Hautes Etudes des Communications Sociales (IHECS). Elle s’est spécialisée dans l’éthique publicitaire.

Robin Bronlet, porte-parole de Liège sans Pub, un collectif ayant pour objectif de faire exister à Liège une critique de la place occupée par la publicité commerciale dans l’espace public. Porter un discours antipub fort, avec des arguments fouillés. Intervenir dans l’espace public en inventant des modes d’action ludiques et créatifs.

Brandwashing, collectif de militant·e·s anti-pub, formé à l’occasion des actions contre les traités de libre-échange en 2016 (CETA, TTIP, TISA…) et qui détourne de manière créative les espaces publicitaires

Info/ réservation : 02/545.77.68 - concetta.amella@pac-g.be
nombre de place limité - possibilité de sandwich sur demande
Entree gratuite

De 12h30 à 14h30 à Présence et Action Culturelles - Rue Lambert Crickx 5 - 1070 Bruxelles

21/12/2017 - Midi PIL Euthanasie : quelles sont les améliorations possibles de la loi actuelle ?

Notre législation sur l’euthanasie a eu 15 ans cette année. Aujourd’hui, que peut-on concrètement améliorer ? De nombreuses questions demeurent.

Venez débattre avec vos représentants politiques :

Jacques Brotchi – MR
Véronique Caprasse – DéFI
Philippe Mahoux – PS
Cécile Thibaut – Ecolo
cdH (intervenant.e à confirmer)
PTB (intervenant.e à confirmer)
Petite restauration (sandwiches) et verre de l’amitié offerts.

Entrée libre et réservation souhaitée pour des questions d’organisation via le formulaire en ligne

Infos : 02/ 627.68.11

De 12h à 14h au Point Info Laïcité, Rue de la Croix de Fer 60-62 1000 Bruxelles

16/01/2017 - Rendre le numérique habitable – Dominique Boullier 2ème conférence du cycle pour un numérique humain et critique, saison 3

Plutôt que de rendre « la ville » « intelligente », le numérique pourrait-il contribuer à la rendre plus habitable et pourrions-nous restituer de l’urbanité à notre environnement numérique ?

Pour cela, deux mouvements sont nécessaires, l’un qui reconstitue l’espace des choix politiques dans les décisions d’architectures techniques, l’autre qui reconstitue un possible habitat dans notre personal data ecosystem. Dans les deux cas, l’emprise et la prédation des plates-formes empêchent désormais l’urbanité qui devrait pourtant constituer la finalité de la ville comme « devenir avec » notre cosmos. Produire une habitèle, pour notre cosmos numérique, constitue un objectif politique de réorientation des innovations pour les applications urbaines comme pour les dispositifs les plus personnels. Car nous sommes capables d’habiter et non seulement de loger comme nous le faisons chez Facebook ou Google.

Intervenant : Dominique Boullier, sociologue du numérique.Retour ligne automatique
Professeur de sociologie, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, (EPFL), digital Humanities Institute. Docteur en sociologie (EHESS), HDR en Infocom, diplômé de linguistique. Chercheur contractuel sur les usages des TIC et la sociologie urbaine à Rennes (1981-1989), chercheur à UC Berkeley (1985-1986), chef d’entreprise (1989-1996). Directeur de Costech, UT Compiègne (1998-2005). Directeur de Lutin User Lab, Cité des Sciences (2004-2008), directeur scientifique du médialab de Sciences Po avec Bruno Latour (2008-2013). Spécialisé dans les enjeux socio-politiques du numérique. Dernier ouvrage paru : Sociologie du numérique, Paris, Armand Colin, 2016.

Le 16/01/2018 de 10h30 à 12h00 au PointCulture Bruxelles. 5€