CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Le Manifeste du travail social, baroudeur...

Le vendredi 05 mai 2017, le Comité de Vigilance en Travail Social a organisé son assemblée plénière ouverte à tous.

Au centre des débats et perspectives : "Le Manifeste du travail social" comme outil concret et porte d’entrée intéressante pour défendre, entre autres, le secret professionnel. Pour dépasser les débats technicistes et l’ancrer davantage dans la réalité du travail social.

Pour Catherine Bosquet, membre du bureau du CVTS, "il reste malheureusement une offre de formation qui n’est pas remplie quand il s’agit de faire le lien entre la pratique du travail social et une analyse sociopolitique". En effet, les demandes de soutien et de formations ont été nombreux en 2016, trop nombreux d’ailleurs pour répondre positivement à l’ensemble de celles-ci alors que le Comité se compose uniquement de forces de travail bénévoles.

Mais cela montre l’intérêt et la nécessité de développer ce type d’approches. Et, afin de diffuser le plus largement possiblement la réflexion, le Manifeste sera bientôt disponible sous forme de valisette accompagné d’un historique du CVTS, de fiches techniques ayant pour but de faciliter l’appropriation de l’outil ; la mise en place de présentations/d’animations autour des principes incontournables du travail social.

A noter que le Manifeste sera prochainement disponible en néerlandais et en anglais.

On apprend aussi que le Manifeste a été présenté aux diverses sections des Conseils Consultatifs bruxellois (ambulatoire, hébergement, handicap, cohésion sociale,...) pour permettre la production d’avis d’initiative et débuter un travail politique. Un des principaux objectifs de cette démarche : faire reconnaître le Manifeste par les différents niveaux de pouvoir et qu’il soit utilisé comme outil de référence lors de certains dialogues interministériels, par exemple.

Pour contacter le CVTS, c’est par ici.

Documents joints