CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Les dons alimentaires... en bourse !

Chaque jour, des tonnes de denrées alimentaires encore parfaitement comestibles sont gaspillées. La Bourse aux dons a été créée il y a un an pour répondre à ce problème et faciliter le don des invendus aux organisations d’aide alimentaire.

Depuis, plus de 300 organisations d’aide alimentaire locales et reconnues se sont inscrites sur la plateforme de la Bourse aux dons. Grâce aux collaborations entre les receveurs et les donateurs, ce sont plus de 330 tonnes d’invendus alimentaires qui ont été redistribuées depuis la création de la plateforme.

Pourquoi la Bourse aux dons ?

450.000 personnes recourent à l’aide alimentaire pour soulager leur budget et satisfaire leurs besoins essentiels selon les estimations de la Fédération des Services Sociaux, à l’initiative du projet. Pour Deborah Myaux de la Fédération des Services Sociaux :

« La montée de l’aide alimentaire révèle les choix politiques et sociétaux inquiétants qui sont faits pour répondre à la pauvreté et à la crise économique. Ceux-ci bouleversent les acquis sociaux construits sur des décennies et réengagent notre société sur la voie de l’urgence et du caritatif. »

Au-delà de ce triste constat politique, les besoins, criants, n’attendent pas : « les organisations d’aide alimentaire font face à une augmentation des demandes de personnes en situation de grande précarité », témoigne Etienne Rubens de KOMOSIE vzw. Prendre en compte les tonnes de denrées alimentaires encore parfaitement comestibles et ne pouvant plus être vendues était donc essentiel.

La Bourse aux dons s’inscrit dans cette double démarche de réduction du gaspillage alimentaire et d’approvisionnement du secteur de l’aide alimentaire. Une relation de confiance entre les différents acteurs est essentielle. Ainsi, lors de leur inscription, les utilisateurs fournissent des informations sur leurs activités et approuvent une charte de qualité. Cette charte porte notamment sur l’objectif social poursuivi par l’organisation receveuse et le respect des règles en matière de sécurité alimentaire.

Un des donateurs actifs sur la plateforme de la Bourse aux dons, le producteur de produits carnés Tradelio, raconte sa démarche : « Pour nous il est impensable de jeter des aliments, sachant qu’il y a des gens qui n’arrivent pas à assurer leurs besoins alimentaires. Quand nous avons des surplus alimentaires nous pouvons communiquer cela facilement aux organisations sociales locales en créant des annonces sur la Bourse aux dons. Les réactions à ces dons sont toujours rapides et positives ».

Des utilisateurs satisfaits !

Pascale PERAITA, présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles raconte son expérience : « Le CPAS de la Ville a mis sur pied un ambitieux projet d’économie solidaire et circulaire : le projet DREAM. Il récupère des invendus alimentaires auprès de fournisseurs pour les redistribuer à trente-cinq associations actives dans le domaine de l’aide alimentaire à Bruxelles. La « Bourse aux dons » est un outil de gestion remarquable. Il nous permet d’établir une communication simple, claire et efficace avec nos partenaires. Il nous permet également d’assurer une bonne gestion des stocks. En quelques clics et en quelques heures les marchandises enregistrées sont toutes écoulées. »

Les magasins Carrefour ont également recours à la Bourse aux dons. Pour Pascal Léglise, Directeur Développement Durable Carrefour Belgium, l’utilisation de cette plateforme leur offre « une solution professionnelle et efficace pour la planification des dons depuis les magasins Carrefour vers l’ensemble des organisations d’aide alimentaire locales et reconnues. »

Enfin, au Clos, un centre de jour pour personnes sans abri qui fait partie de l’asbl l’ILOT, « l’application nous permet d’obtenir des produits frais que nous transformons avec l’aide de personnes sans abri », explique le directeur. « Lors du développement d’un tel projet, il me semble essentiel de répondre aux besoins logistiques. Il en va de la démocratisation afin que toutes les organisations puissent y participer, indépendamment de leurs moyens en temps et personnes », ajoute-t-il.

Des soutiens indispensables

Les pouvoirs publics fédéraux et régionaux accompagnent le projet depuis le début et sont convaincus de son intérêt dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. C’est dans le même état d’esprit que des chaines de distribution comme les groupes Carrefour Belgium, ALDI et Mestdagh ont lancé des projets pilotes en partenariat avec la Bourse aux dons pour établir des collaborations avec les organisations d’aide alimentaire, et gérer l’échange d’invendus alimentaires via la plateforme de la Bourse aux dons.

Vous êtes une entreprise ou une association dans le secteur de l’aide alimentaire ? Enregistrez-vous !

Accès au site de la Bourse aux dons.

Contact :
ROUSSEAU Catherine 0474 90 16 94 – catherine.rousseau@fdss.be