CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Les mouvements sociaux en Belgique, entre pilarisation et dépilarisation

Par Jean Faniel, Corinne Gobin et David Paternotte, paru dans Beep. Bulletin de liaison
électronique de l’éducation permanente, n° 2, décembre 2017, pages 6-9.

La Belgique compte un tissu d’organisations très dense et une riche histoire de mobilisations sociales de natures et de formes variables. Si la conflictualité sociale est clairement à l’œuvre dans le monde du travail, elle n’est pas l’apanage de celui-ci. Et la défense collective d’intérêts communs peut passer par d’autres voies que la grève ou la manifestation, figures emblématiques de l’action collective. Les mobilisations peuvent être le fait de groupes informels ou, au contraire, être portées par des structures solides et s’inscrivant dans une certaine profondeur historique. Comment définir les contours des mouvements sociaux et comment caractériser le paysage belge en la matière ?

Accès à l’analyse en version PDF.

Accès au sommaire de Beep.

Ecouter les analyses du Crisp en radio

En fonction de l’actualité, vous avez l’occasion d’entendre les analyses des chercheurs du CRISP en radio, en particulier sur La Première ou sur Vivacité.

À Bruxelles, deux fois par mois, alternativement sur Radio Panik (105.4 FM) et sur AraBel FM (106.8 FM).

Le premier lundi du mois, sur Radio Panik entre 11h et 12h, l’émission « L’actualité en 3D Décrypter, débattre et discuter avec le CRISP », ce sont trois rubriques.

  • Un entretien grand format.
  • Une notice du Vocabulaire politique.
  • Un tour d’horizon des dernières publications du CRISP.
    Un lundi sur quatre, sur AraBel FM, un chercheur du CRISP est l’invité de « L’édition de la rédaction » à partir de 12h.