CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Lutte contre la domination conjugale.

Vous êtes professionnels ou bénévoles travaillant dans les structures de première ligne. Nous vous proposons une formation complète en cinq jours pour vous questionner, donner ensemble des clés de lecture et d’analyse :
- Comment décoder les violences au sein du couple ?
- Comment appréhender les violences dans des contextes de migrations ?

13, 22 et 29/10/2015 et 16 et 18/11 - Lutte contre la domination conjugale. Stop à la violence...

Trois journées, avec Josiane Coruzzi et Vincent Libert pour :

  • Questionner les croyances et représentations sur la violence conjugale.
  • Définir la violence conjugale et la distinguer des conflits de couple, problèmes de gestion des émotions, pulsions agressives, violences de couple symétriques etc…
  • Comprendre les mécanismes de la violence conjugale à travers un modèle d’analyse interactif et évolutif de la violence conjugale : « le processus de domination conjugale » qui permet d’appréhender les stratégies et positions des auteurs et victimes mais aussi l’impact de l’intervention des professionnels sur ces dynamiques de couples.
  • Questionner la dangerosité de certaines dynamiques de violences conjugales.
  • Aborder la question des impacts de la problématique des violences conjugales sur les intervenants et les équipes de travail.

Deux journées, avec Maria Miguel-Sierra et Reza Kazemzadeh, pour :

  • Analyser les violences spécifiques liées à l’honneur, aux mariages forcés, à des contextes d’exil.
  • Au travers de l’analyse de cas concrets et une pédagogie centrée sur l’expérimentation, apporter une grille de compréhension des problématiques particulières que vivent les personnes issues de l’immigration (notamment les victimes de violences dont le statut en Belgique est tributaire de leur statut marital).
  • Prendre connaissance de l’évolution du cadre légal en matière de regroupement familial et de politiques de l’immigration ainsi que des mesures possibles d’accompagnement mises à disposition des équipes de travail.

Informations pratiques

  • Durée de la formation : 5 jours
  • Ma 13, Je 22, Je 29 octobre, Lu 16, Me 18 novembre 2015 de 9h30 à 16h (accueil à partir de 9h)
  • Centre régional du Libre Examen - 66, rue Coenraets, 1060 Bruxelles
  • (Accès : gare du Midi ; Métro 2 et 6 ; Tram 3, 4, 51, 81, 82 ; Bus 49, 50)
  • Prix : 100€ (café du matin et lunch compris)

Inscription obligatoire (nombre de places limité) auprès de V. Lacroix :
info@centrelibrex.be - 02 535 06 78

Formatrices et formateurs

Josiane CORUZZI est directrice de l’asbl Solidarité femmes et refuge pour femmes battues à La Louvière, où elle travaille depuis 28 ans. Juriste de formation, elle est également formatrice pour les questions de violences conjugales depuis plus de 15 ans. En 2007, son asbl fonde “le Pôle de ressources spécialisées en violence conjugale et intrafamiliale” avec les asbl CVFE et PRAXIS. Celui est mandaté par la Région Wallonne pour donner des formations aux intervenants sociaux de l’ensemble du territoire wallon.

Vincent LIBERT a une formation d’assistant social et un master en sciences sociales appliquées au travail. Il a une expérience de 20 années dans le travail de réinsertion psychosociale de personnes pharmacodépendantes ; il a créé et dirigé l’asbl PRAXIS qui accompagne des auteurs de violences conjugales et intrafamiliales. Aujourd’hui, il assure des supervisions d’équipe et développe des formations en matière de violences des usagers de services psycho-médico-sociaux.

Maria MIGUEL-SIERRA est directrice de La Voix des Femmes, association reconnue en éducation permanente qui accueille principalement un public d’origine étrangère. Juriste de formation, elle assure au sein de son association, une permanence juridique pour les femmes et les jeunes filles victimes de violences conjugales et intrafamiliales. Elle partage régulièrement son expérience dans le cadre de formations et d’animations relatives au genre et à la migration.

Reza KAZEMZADEH est directeur du Centre Exil (service de santé mentale pour les demandeurs d’asile et les victimes de violence organisée). Psychologue et thérapeute familial, il est également formateur ou conférencier invité dans différents centres de formation (BON, CBAI, La voix des Femmes etc).