CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Montréal se déclare “ville sanctuaire” pour protéger les clandestins

Article publié le 21/02/2017 dans le Courrier International

Le conseil municipal de Montréal a adopté à l’unanimité, le 20 février, “une déclaration visant à faire de Montréal une ville sanctuaire pour les sans-papiers”, rapporte le quotidien québécois le Devoir. Cette déclaration propose notamment que la ville assure la protection et l’accessibilité aux services municipaux aux personnes sans statut légal sur son territoire.

Le maire de la ville, Denis Coderre, a également “demandé au gouvernement du Québec d’emboîter le pas et d’offrir aux sans-papiers des services en matière de santé et d’éducation, notamment. Il veut également interpeller le gouvernement fédéral pour que la situation des sans-papiers puisse être régularisée”, souligne le journal.

Oui mais...

Le texte sera sans effet immédiat et ne va pas assez loin pour les associations locales d’aide aux migrants : http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201702/17/01-5070494-vote-sur-le-statut-de-ville-sanctuaire-un-premier-pas-qui-decoit-les-groupes-daide-aux-sans-papiers.php

Inspirations

Bien que la mesure soit avant tout symbolique, elle permet au moins de mettre le sujet sur la table et fait par ailleurs des émules.

Lien vers l’article en ligne