CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

"Nous sommes face à un dilemme humanitaire"

Mehdi Kassou, porte-parole de la plateforme citoyenne, interviewé par BX1, depuis la gare du Nord (02/04/2018).

Depuis quelques semaines, la plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés est confrontée à une nouvelle situation. Les personnes sans-abri logées dans le cadre du Plan hiver se sont rajoutés aux migrants déjà présents au parc Maximilien.

La plateforme citoyenne doit désormais s’occuper de plus de 500 personnes par soir. Depuis la fin du plan hiver, migrants et SDF sont hébergés à la porte d’Ulysse. “Hier, nous avons accueilli environ 50 personnes pour la journée d’hier. Ces personnes ne font pas partie du public habituel de migrants. Cela pose un problème vis-à-vis du public que nous devons héberger”, explique Mehdi Kassou porte-parole de la plateforme citoyenne. Cette situation provoque inévitablement un changement organisationnel pour la plateforme car “parmi les familles qui restaient sans personne à inviter, certaines font le choix d’accueillir des SDF, d’autres pas. (…) Nous nous sommes rapidement rendu compte que notre offre ne correspond pas à ce public car nous proposons une solution d’hébergement dans l’urgence et ce public a besoin d’une solution sur le long terme”, ajoute Mehdi Kassou. Une partie du plan hiver a pris fin le 31 mars avec la fermeture de certaines places. Pour l’instant, il y a encore 1000 places dans le cadre du plan hiver qui prendra totalement fin le 31 avril.

Duplex d’Alexis Gonzalez avec Mehdi Kassou, le porte-parole de la plateforme citoyenne depuis la Gare du Nord.