CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Opération de sauvetage en Méditerranée

SOS Méditerranée et Médecins du Monde débutent ce jeudi 25 février, une opération de sauvetage et d’aide médicale en mer Méditerranée. Une équipe de Médecins du Monde, composée de médecins, infirmières et personnels d’accueil, prendra en charge les naufragés. Equipé d’une clinique, de sanitaires, ainsi qu’un accès à l’eau potable, le navire pourra accueillir jusqu’à 500 personnes.

En 2015, plus d’un million de personnes sont arrivées en Europe par voie maritime et 3 772 personnes ont péri, la plupart en tentant d’atteindre l’Italie. La mer Méditerranée constitue aujourd’hui la route la plus dangereuse pour les migrants.

« La crise migratoire ne cesse de s’aggraver et la Méditerranée devient un cimetière marin », explique le Docteur Françoise Sivignon, Présidente de Médecins du Monde. « Face à ces populations en détresse et à l’insuffisance de réponses des autorités européennes, nous nous devons d’intervenir. Aux côtés de SOS MEDITERRANEE, Médecins du Monde prodiguera des soins d’urgence avec un soutien médical et psychologique. »

L’objectif de la mission : intervenir auprès des embarcations en difficulté pour sauver les vies de ceux qui sont en danger de mort en mer Méditerranée. Un navire de 77 mètres de long, l’Aquarius, sera positionné en haute mer, au Sud de l’Italie, à proximité de la zone où se produisent la plupart des naufrages. Concrètement, le navire restera en mer durant trois semaines, avant de rentrer au port de Porto Empedocle, en Sicile, pour un ravitaillement et un changement de personnel.Des équipes de 3 ou 4 personnes mèneront les opérations de sauvetage dans des canaux. Les rescapés seront emmenés vers des ports en Italie ou transférés sur d’autres embarcations qui se chargeront de les conduire à terre.

SOS MEDITERRANEE est une organisation née de la révolte de la société civile européenne face au drame qui se joue en Méditerranée. L’Aquarius quittera l’île de Lampedusa ce 25 février et commencera sa mission de sauvetage dans la Méditerranée, aussi longtemps que nécessaire.

Pour en savoir plus sur le projet et/ou le soutenir.

Pour plus d’informations auprès de Médecins du Monde :
Jelle Boone – 0499 14 26 99 – jelle.boone@doktersvandewereld.be
Jonathan Hardenne - 02 225 43 44 – 0497 20 38 03 – jonathan.hardenne@medecinsdumonde.be