CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

"Pourquoi il faut s’opposer à la politique de Theo Francken"

Communiqué de presse du CIRé (29/11/2016).

Ce mercredi 30 novembre 2016, le Secrétaire d’État à l’asile et à la migration présentait sa note de politique générale à la Chambre. Une version "améliorée" de sa politique actuelle, en pire : davantage de mesures restrictives avec, en toile de fond, un discours stigmatisant envers les migrants.

La Commission de l’Intérieur de la Chambre se penchait ce mercredi sur la note de politique générale du Secrétaire d’État à l’asile et à la migration, Theo Francken. Pas de nouveautés dans la philosophie générale de cette politique mais des mesures qui détricotent patiemment les droits et la dignité des personnes migrantes. Si l’esprit général continue de nous heurter, certaines mesures sont particulièrement inquiétantes. Elles insufflent un degré supplémentaire de stigmatisation des personnes migrantes et distillent une vision selon laquelle l’immigration serait illégitime : les migrants profiteraient de notre système et abuseraient de notre hospitalité - voire mettraient à mal la sécurité - et il faudrait s’en protéger. De quoi attiser les peurs et renforcer les préjugés, ce qui, à l’heure actuelle, est exactement ce dont nous n’avons pas besoin.

Lire la suite du communiqué sur le site du CIRé.

A LIRE AUSSI DANS LA PRESSE :

"La note de Theo Francken irrite jusque dans la majorité", L. V., 01/12/2016, LLB.