CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Revue de presse hebdomadaire 10/6/2014

Élections : un réveil un peu dur

Réveil un peu groggy des élections belges et européennes. En attendant la formation des divers gouvernements au niveau belge, recensons dans la presse quelques réflexions. Tout d’abord sur la plomberie institutionnelle. Faut-il ou non la symétrie dans les majorités entre pouvoir fédéral et entités fédérées ? Dans cette chronique parue dans La Libre Belgique, Marc Uyttendaele, constitutionnaliste, plaide pour tandis que François De Smet, philosophe, plaide contre. Comme le disait Churchill, la démocratie étant le pire des systèmes politiques à l’exclusion de tous les autres, David Van Reybrouck, auteur et initiateur du projet G1000 dont nous avons déjà parlé dans cette revue de presse, s’interroge sur la fragilité de nos démocraties tout en rendant hommage à Jean-Luc Dehaene et ses talents de démineur/plombier.

Populisme européen

Au niveau européen, c’est la douche froide avec la montée de plusieurs formations populistes voire d’extrême droite, notamment danoises et françaises au Parlement européen où, - faut-il souligner l’ironie ? - elles recevront des subsides conséquents de la part de l’institution dont elles dénoncent pourtant la légitimité. Dans le Nouvel Observateur, François Armanet interroge Jacques de Saint Victor au sujet d’un mouvement décrit comme populiste : le Mouvement 5 Etoiles de Peppe Grillo. Intéressant quand on sait que l’Italie représente souvent le laboratoire politique de l’Europe.

A la recherche d’exemples positifs, Le Monde se tourne vers le nouveau Chef du Conseil italien, Matteo Renzi. L’ancien maire de Florence semble représenter l’espoir. La moindre de sa qualité ne serait pas d’avoir réconcilié les Italiens avec les institutions européennes, à en croire le quotidien français. Toujours dans Le Monde, Baptiste Rossi, écrivain, s’interroge sur les moyens de lutter contre la montée du FN dans son pays.

On en avait largement relayé la création. Mais faudra-t-il déchanter ? La banque citoyenne, New B pourrait bien ne pas ouvrir malgré son réel succès populaire. En cause, des autorisations qui ne pourraient jamais venir.

Crise, chômage et autres réjouissances

Le Vif l’Express nous apprend que le directeur général d’Actiris, Grégor Chapelle, demande de nouveaux renforts et moyens pour lutter contre le chômage à Bruxelles, et plus particulièrement celui des jeunes.
L’hebdomadaire nous rappelle également qu’en Europe, ce n’est pas moins d’un citoyen sur quatre qui vit sous le seuil de pauvreté ! En cause, les effets de l’austérité budgétaire. Et c’est l’OIT qui le dit ! Le Soir évoque dans son chat de 11h02 la question de la dette. Parue à la veille des élections, cette lettre ouverte d’un chômeur à Bart De Wever nous rappelle que les partis nationalistes revendiquent souvent des positions socio-économiques très libérales.
Face à la finitude des ressources minières et à la question de l’énergie, il va falloir revoir nos modèles de production, affirme Rue 89.

Féminisme et droits des minorités

La tuerie du Musée juif du 24 mai a suscité l’émoi. Et donne l’occasion à la presse de s’interroger sur l’antisémitisme via notamment ce point de vue rédigé par Michel Wievorka, sociologue spécialisé dans les questions du racisme et de l’antisémitisme.
Cet anthropologue français soulève quant à lui ce paradoxe : les sociétés européennes témoignent d’une mixité culturelle et parallèlement produisent une parole raciste de plus en plus libérée. Ce qui fait dire à cet économiste que les ressorts de la montée des extrêmes droites en Europe sont très puissants.
Magazine de droite, Causeur s’interroge sur les Desperate Housewives qui sont plus stressées que les femmes qui travaillent. A méditer surtout quand on lit le témoignage de cette femme qui a cru au slogan des superwomen qui disaient pouvoir tout avoir : « le travail et les enfants ! ». Avant de déchanter.
Sur ce site, une jeune femme témoigne de la manière dont elle s’est guérie… de son homophobie.

Bonus

Et pour finir cette revue de presse, mettons-nous à la hauteur d’un enfant face à un « dinateur » ou comment nos chers bambins approchent ce meuble contemporain qu’est le PC.

N.DE, 6/6/2014