CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Revue de presse hebdomadaire - 15/09/2014

Politique

Les négociations se poursuivent au fédéral et des voix critiques continuent de se faire entendre face aux perspectives plutôt austères du programme de la Suédoise. Épinglons cet article paru dans Le Vif l’Express qui passe en revue quelques éditoriaux parus dans la presse flamande où il est clairement dit que l’éclatement de la toute jeune coalition n’est pas à exclure…

Dans son édition de septembre, Henri Goldman revient sur la position d’économistes qui déplorent l’absence du cdH dans la Suédoise et y voit une preuve supplémentaire que le futur gouvernement fédéral est surtout socio-économiquement très marqué à droite.

Dans la besace des négociateurs, une mesure qui a fait débat la semaine passée : imposer aux chômeurs des travaux d’intérêt général. Une idée durement critiquée sur le site de la RTBF et sur celui du Vif l’Express. Si nous étions de mauvaise fois, nous pourrions leur suggérer aussi de rétablir l’esclavage comme le proposaient les activistes américains, les Yes Men, il y a quelques années dans une conférence économique internationale. Sans soulever beaucoup d’émois, d’ailleurs.
La question se pose aussi Outre-Quiévrain où le ministre du Travail a lancé l’idée de renforcer les contrôles des chômeurs. C’est l’occasion pour France Culture de revenir sur la question du chômage de longue durée en France et en Europe.

Le Vif l’Express rappelle que la Belgique est le pays où les salaires ont le moins augmenté depuis 4 ans.

Toujours dans Le Vif l’Express, retour sur les controverses qui ont entouré dans la presse anglo-saxonne la parution du livre de l’économiste français, Thomas Piketty, qui avec « Le Capital au XXIème siècle » démontrait comment la richesse n’est pas due au mérite ni au travail comme le vante le capitalisme. Aujourd’hui, ce n’est rien de moins que la Banque fédérale américaine qui confirme les thèses de l’intellectuel français !

Dans son édito, Alter Echos décortique les programmes des gouvernements des entités fédérées : un gros boulot de lecture critique qui fait l’objet de leur dossier de cette quinzaine.

Pauvreté infantile et disparités sociales

En Marche, la revue de la Mutualité chrétienne, rappelle cette réalité perturbante : la pauvreté infantile est en progression en Belgique. Une progression de 10 à 12,8% en trois ans !

Pourtant la Belgique serait le pays européen qui redistribuerait le mieux les revenus, à en croire La Libre Belgique, affirmation contredite par Le Vif l’Express qui revient sur l’analyse réalisée par Le Standaard des données fiscales des Belges et qui nous apprend que si les revenus des Belges ont augmenté en moyenne depuis un quart de siècle, les disparités se creusent.

Le Vif l’Express évoque aussi une étude réalisée par le think tank Itinera sur l’influence du milieu social des enfants sur leur niveau de réussite.

La Libre Belgique évoque la colère de la Présidente du CPAS de Bruxelles-ville, Pascale Pereita, qui dénonce la modification des règles de recouvrement de la pension alimentaire. Il n’y a plus de limite de revenus pour saisir la pension sur le salaire du parent déficient, ce qui contraindrait les CPAS à devoir accorder des avances sur pension alimentaire.

Féminisme et droits des femmes

La Libre Belgique présente quelques clichés réalisés par une photographe américaine sur un sujet tabou : les viols dont sont victimes les femmes engagées dans l’armée.

Nous l’évoquions dans une revue de presse précédente : Rue 89 avait publié un article sur les regrets souvent non dits des femmes face à la maternité. Le site d’info fait écho aux réactions souvent passionnées de ses lecteurs à l’article « Être mère et le regretter ».

Il a défrayé la chronique, a suscité moults commentaires souvent d’une extrême sévérité et fait exploser les ventes dans les libraires. Qu’est-ce ? Le livre que Valérie Trierweiler vient de consacrer à sa vie commune avec François Hollande. Incongru dans cette revue de presse ? Sans doute mais cet article offre un point de vue féministe sur un phénomène de société : les femmes trompées n’acceptent plus de subir leur sort sans se plaindre.-20140909] D’aucuns y verront une intrusion insupportable de la vie privée dans l’espace politique, d’autres y verront une émancipation féminine ou au moins une évolution de société.

Bruxelles, ma belle poubelle ?

Bruxelles est une ville mal aimée. Le Vif l’Express évoque cette initiative étonnante des autorités flamandes qui proposent à leurs fonctionnaires des « safaris urbains » pour s’acclimater au nouveau quartier de mauvaise réputation où ils sont censés déménager en 2018. Le succès est étonnant !

Le bourgmestre de Bruxelles-ville, Yvan Mayeur (PS) annonce, quant à lui, une réforme de la police dans la zone Bruxelles/Ixelles.

Drogues : le débat

La revue Politique consacre son numéro de septembre aux drogues. Sous l’angle politique. A découvrir l’édito et le dossier dont une partie des articles est en libre accès.

Santé et alimentation

Les États-Unis sont confrontés à une épidémie étrange qui ne touche que les enfants-20140910] : un virus pulmonaire dont on ne comprend pas le mode de propagation.

La Libre Belgique évoque le cas de six hôpitaux bruxellois sommés par l’INAMI de rembourser les écarts qu’ils ont réalisés en matière de dépenses.

L’épidémie Ebola semble hors contrôle dans les pays d’Afrique où elle sévit. France Culture donne la parole à un des volontaires qui combattent le fléau. Le Vif l’Express affirme pourtant que la maladie serait facile à contenir.

Le Vif évoque une nouvelle pyramide alimentaire : moins de céréales et une place plus juste aux (bonnes) graisses.

Le Point donne la parole au Belge, Olivier De Schutter, ancien rapporteur de l’ONU spécialisé dans les questions de l’alimentation mondiale-20140909], qui parle de la faim qui règne encore dans de nombreux coins du monde alors que nous pourrions parfaitement nourrir deux fois la population mondiale.

« You say petéto, I say petâto, let’s call the whole thing off », chantaient Ella Fitzgerald et Louis Armstrong. Aux Etats-Unis, la politique des légumes obligatoires à la cantine lancée par Michelle Obama est à l’origine d’une fronde populaire plutôt inattendue.

Et pour conclure cette revue de presse sur un brin de poésie, ne boudons pas notre plaisir en écoutant les deux immenses stars du jazz.

N.DE, 11/09/2014