CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Solidarité avec tou.te.s les migrant.e.s !

Appel à la manifestation qui se tiendra dimanche 25 février à la Gare du Nord, en opposition aux politiques d’asile et de migration menées par le gouvernement fédéral.

Après la politique de ‘opkuisen’ (nettoyage) du gouvernement dans le parc Maximilien et le renvoi de réfugié.e.s au Soudan malgré le risque de torture, le gouvernement fédéral souhaite à présent légaliser les perquisitions à domicile où résident les étranger.e.s ayant reçu un ordre de quitter le territoire mais également chez les citoyen.ne.s qui hébergent les migrant.e.s pour éviter qu’elles/ils ne doivent dormir dehors. Il s’agit là d’une attaque envers nos valeurs fondamentales mais aussi envers le travail formidable des citoyen.ne.s hébergeu.r.se.s réuni.e.s au sein de la Plateforme Citoyenne de soutien aux refugié.e.s du Parc Maximilien.

Le gouvernement tente de diviser les gens en criminalisant les personnes qui fuient les guerres, la répression, la misère, le racisme, le sexisme, l’homophobie, la trans-phobie, les conséquences du changement climatique ... en les présentant comme une menace terroriste ou une menace pour la sécurité sociale. Alors que les migrant.e.s ne représentent pas un danger, mais le fuient et qu’elles/ils sont des contributeurs nets au budget de la sécurité sociale. Nous pensons qu’il ne s’agit là que d’une énième tentative de creuser un peu plus le clivage entre les défenseu.r.se.s d’un accueil humain et les représentant.e.s d’une politique migratoire ferme ou fermée.

Le 13 janvier, nous étions déjà 8.000 dans les rues pour réclamer la démission de Theo Francken et dénoncer les expulsions de soudanai.se.s opérées sans garantir toutes les précautions requises par la convention européenne des droits humains.
Dimanche 21 janvier, nous étions plus de 3000 à former une chaîne “humaine mais ferme” pour nous opposer à une grande opération policière. La police n’a pas approché les lieux et nous avons prouvé que la mobilisation des citoyen.ne.s (avec ou sans-papiers) est plus forte.

Pour toutes ces raisons nous allons une nouvelle fois nous exprimer et manifester notre colère contre la politique du gouvernement qui traite les migrant.e.s comme des criminel.le.s et menace les droits fondamentaux de tou.te.s !

Le dimanche 25 février à 14h00 à la Gare du Nord de Bruxelles, soyons encore plus nombreu.x.ses !

Nous réclamons :

● Non à l’instrumentalisation de l’appareil policier par le politique pour cibler le monde associatif, social et culturel. Liberté pour Jiyed et Mounir arrêtés à Globe Aroma !
● La solidarité n’est pas un crime : non au projet de loi permettant les perquisitions à domicile chez les personnes sans-papiers et les citoyen.ne.s solidaires.
● On ne quitte pas son pays, sa famille et ses proches par plaisir : les causes des migrations forcées doivent être prises en main et les personnes fuyant la guerre, la misère, le réchauffement climatique et la répression doivent pouvoir être accueillies et protégées.
● Stop aux “torture deals” : respect de l’article 3 de la Convention européenne des droits humains qui interdit l’expulsion d’une personne vers un Etat où elle risque d’être soumise à la torture et donc de cesser immédiatement le renvoi des migrant.e.s vers des pays où le risque est manifeste comme le Soudan.
● Régularisation des sans-papiers et droits égaux pour tou.te.s afin également d’éviter le dumping social et de soutenir les revendications de la Coordination des sans-papiers de Belgique !
● Safe passage : l’ouverture de couloirs humanitaires permettant aux réfugié.e.s de venir en Europe de manière sûre et légale.
● Activation de la clause de souveraineté permettant la suspension du règlement de Dublin et le respect des engagements de relocalisation pris par la Belgique.
● Pour une politique migratoire hospitalière et respectueuse des droits fondamentaux !

SIGNATAIRES (au 21/02/2018)

- Acteurs des temps présents
- Actief Linkse Studenten/Etudiants de Gauche Actifs
- ACV Halle-Vilvoorde-Leuven
- Alternative Libertaire Bruxelles
- Belgium Kitchen
- Beweging voor Kinderen Zonder Papieren vzw
- Bruxelles Laïque
- BxlRefugees - Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés
- Campagne ROSA
- Centre d’Action Laïque de la Province de Liège
- CIRÉ-asbl
- CNCD-11.11.11
- CODE ROUGE
- Collectif féministe Kahina
- Comac
- Conseil bruxellois de coordination sociopolitique
- Coordination des sans-papiers de Belgique
- CRACPE, Collectif de Résistance Aux Centres Pour Étrangers
- CRER
- CSC-ACV
- CSC Bruxelles
- DiEM25 Belgique
- DoucheFLUX asbl
- École en colère
- Ecolo
- Espace Seniors asbl
- European Observatory for Democracy and Peace. EODP
- Femmes Prévoyantes Socialistes
- FGTB-ABVV
- Gauche anticapitaliste / SAP antikapitalisten
- Globalize solidarity
- Groupe montois de soutien aux sans-papiers
- Hart boven Hard
- HDK Belgie/Belgique
- Indignez-Vous.be
- Jeunes anticapitalistes (JAC)
- Jeunes FGTB
- JOC Bruxelles
- Laïcité Brabant wallon
- La Marche des Migrants de La Région du Centre
- Latitude Jeunes asbl
- LEF (Links Ecologisch Forum)
- Le Monde des Possibles ASBL
- Ligue des Droits de l’Homme
- Maison du Peuple d’Europe
- Médecins Du Monde Belgique
- Mouvement des Jeunes Socialistes
- Mouvement ouvrier chretien (MOC)
- MRAX
- Niemand is illegaal
- Occupy Brussels Belgium
- PAC (Présence et Action Culturelles)
- Parti Socialiste de Lutte - Linkse Socialistische Partij (PSL-LSP)
- PS
- PTB-PVDA
- Réseau ADES
- Reseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté
- Riposte.cte
- RWLP (Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté)
- Solidair Gent
- Solidarité 6000 migrant.e.s
- Solidaris
- Territoires de la Mémoire
- Tout Autre Chose
- UPJB
- VLOS vzw
- Victoria Deluxe
- Vluchtelingenwerkgroep Wetteren
- Vriendschap zonder grenzen / Amitiés sans frontières
- Vrede vzw