CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée

Lecture : les Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD)
Une collaboration CESEP, SMart et SAW-B

L’expérience française des Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD), amorcée en 2017, intrigue et interpelle par son approche innovante en matière de remise à l’emploi. Un dispositif légal permet en effet d’attribuer l’argent dévolu aux chômeurs à la création d’entreprises « à but d’emploi », qui font de ces chômeurs des travailleurs salariés affectés à un projet utile aux habitants du quartier où ils développent leurs activités en bénéficiant d’une large autonomie.


La commune de Loos, voisine de Lille, fait partie des dix premiers territoires expérimentaux (cinq en zones rurales, cinq en zones urbaines) sélectionnés à travers l’Hexagone. A l’invitation du CESEP, une trentaine de membres de l’associatif s’y sont rendus en voisins, curieux de rencontrer sur le terrain des protagonistes du projet : au côté du CESEP et de ses stagiaires se trouvaient des représentants de SMart, SAW-B et du CEMEA, et quelques autres personnes intéressées.

Au terme de la journée, l’idée a germé, entre les protagonistes, d’élaborer un dossier collectif, en quatre volets.

  • Loos, Territoire zéro chômeur : à la découverte d’une expérience
  • Cent questions autour de l’emploi et du travail
  • Territoire Zéro chômeur de Longue Durée : bien plus que de l’emploi
  • Territoire zéro chômeur de Longue durée : l’état social actif enfin actif ?

Petit guide de lecture :

  • La troisième analyse, écrite par SAW-B, s’attache aux fondements et aux lignes directrices qui président à l’initiative des TZCLD. Elle identifie des potentialités et des limites à l’expérimentation et montre qu’elle met en jeu « bien plus que de l’emploi ! » en permettant de se réapproprier des moyens publics pour déployer des politiques de développement local : TZCLD : bien plus que de l’emploi ! par Hugues De Bolster
  • En posant la question de savoir si, avec cette expérience, « l’Etat social actif serait enfin devenu actif, la dernière analyse, également produite par SAW-B, propose une comparaison entre les politiques traditionnelles de remise à l’emploi et l’expérience des TZCLD, au regard de la théorie des capabilités, par Hugues De Bolster.

Documents joints