CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Vers un front social élargi : quel objet et quelle forme ?

Par Christine Mahy, secrétaire générale du RWLP, et Jean Blairon, directeur de l’asbl RTA.

"En écho à une interview de Nico Cué sur Martin Première, nous disions combien nous partagions son point de vue sur la nécessité de construire un front social élargi, sur base d’une alliance entre syndicats et associations.

La journée du 17 octobre, co-organisée avec la CSC et la FGTB wallonnes, peut être considérée comme un premier pas réussi en ce sens. Quelque 3000 personnes en tout cas, mobilisées pour manifester leur rejet de la fatalité de la pauvreté l’ont manifesté. Les discours de Thierry Bodson et de Marc Becker, qui ont clôturé la manifestation, l’ont redit avec force. Après ce premier succès, il doit y en avoir d’autres : les associations, par exemple, devraient se joindre aux manifestations organisées par le front commun syndical à partir du 6 novembre et s’associer à la grève générale du 15 décembre. Voir l’appel du CBCS en ligne, à ce sujet (ndlr).

Il faudrait considérer ces rendez-vous comme des expérimentations pratiques, qui ont une importance considérable : elles constituent des expériences communes et invitent tous les acteurs à échanger sur le pourquoi et le comment d’un tel front élargi. C’est dire qu’un recul réflexif est fondamental pour ces initiatives, qu’elles soient réussies ou plus difficiles, si l’on veut dépasser des alliances circonstancielles. Nous voudrions y contribuer dans ces lignes".

Lire l’analyse en ligne.