CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Chèque alimentaire : solution raisonnable face à l’urgence sociale !

Face à l’urgence sociale actuelle, la Fédération des Services Sociaux estime que le chèque alimentaire constitue une des solutions raisonnables à l’augmentation préoccupante de la demande d’aide alimentaire. Communiqué de presse, Fédération des Services Sociaux, 29/05/2020.

JPEG - 499.8 ko

Chaque jour qui passe, les files s’allongent devant les locaux d’organisations fournissant de l’aide alimentaire. Si cette situation n’est pas nouvelle – 450.000 personnes en Belgique avaient recours à cette aide avant mars 2020 – elle s’est considérablement aggravée depuis l’arrivée de la pandémie et des mesures de confinement qui l’ont accompagnée. On estime à 200.000 personnes les nouveaux publics (étudiant.e.s jobistes, travailleuses et travailleurs de l’économie “informelle”, personnes au chômage partiel, indépendant.e.s, etc.) désormais en privation matérielle sévère. Ceux-ci nécessitent une aide alimentaire qui a subi elle-même les contrecoups de l’épidémie : manque de matériel de sécurité, moins d’invendus disponibles, moins d’associations ouvertes.

Et encore, ce n’est là que les prémices d’une situation appelée à s’aggraver dans les mois qui viennent. Plusieurs centaines de milliers de personnes sont aujourd’hui en chômage temporaire et 300.000 indépendants ont dû interrompre leurs activités. Il est à craindre qu’un certain nombre d’entre eux se retrouvent demain dans une situation de vulnérabilité encore augmentée. La perte financière encourue au cours des derniers mois concerne d’ores et déjà 60% des ménages. Les demandes d’aide alimentaire représentent plus d’un appel sur cinq au n° vert géré par la FdSS et mis en place par la Région Bruxelloise pour répondre à l’urgence sociale.

La seule réponse à cette situation sera-t-elle une approche humanitaire et caritative ?

Lire la suite sur le site de la FdSS.