CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Combo, un nouveau dispositif mobile assuétudes bruxellois

Active depuis la fin de l’été, l’équipe mobile Combo vise à (ré)créer un lien entre usagers de drogues et un circuit de soin.

JPEG - 40.1 ko

La pandémie de Covid 19 a de multiples effets sur la situation des usagers de drogues en RBC. Une analyse de Sciensano [1] réalisée dès les premières semaines du confinement a montré une rapide dégradation de la situation socio-sanitaire des usagers de drogues les plus précaires suite à l’arrêt ou à la réduction de l’offre de nombreux services à bas-seuil.

La fermeture des frontières et l’injonction à rester chez soi avec une présence policière renforcée dans les rues a de fait engendré une pénurie de drogues sur le marché illicite. En conséquence : une augmentation de la consommation pour certains, une diminution de la variété des drogues mais aussi de leur qualité, des usages de mélanges de stupéfiants dans l’optique d’éviter le manque. Médecins du Monde, MSF, Bruss’help, le New Samusocial, la Croix-Rouge ont également attiré l’attention sur ces difficultés.

Créée durant la crise sanitaire, Combo, une nouvelle équipe mobile spécialisée dans la prise en charge des assuétudes vient d’entrer en action en Région bruxelloise.

Ce dispositif mobile actif depuis septembre est porté par un consortium d’acteurs du bas-seuil et de la réduction des risques. Quatre institutions, le Lama, La MASS, Le Réseau hépatite C et Transit s’unissent pour répondre à la dégradation de la situation socio-sanitaire des usagers de drogues à Bruxelles. Le projet associe également Dune et Modus Vivendi pour le travail de rue et la Plateforme de Concertation en Santé Mentale pour son monitoring et son évaluation.

L’équipe Combo financée par la Cocom, la Cocof et BPS (Bruxelles Prévention & Sécurité) qui compte à ce jour 11 travailleurs à temps partiel et rassemble des assistants sociaux, éducateurs de rue, médecins, psychologues et une infirmière. Assurant des permanences hebdomadaires dans des lieux d’hébergement collectifs, l’équipe est également capable de se déplacer sur demande de collaboration d’institutions partenaires du réseau à Bruxelles, de manière à soulager les travailleurs sociaux dans leur quotidien.

Quel but ? Combo vise à (ré)créer un lien entre usagers de drogues et un circuit de soin, en complément des Maraudes, comptoirs d’échanges et autres équipes mobiles existantes. Les partenaires s’appuient sur la longue expérience collective du terrain bruxellois et s’efforcent de construire des réponses sur mesure.

Quels sont les services proposés ? Dépistage VIH/hépatite C (ouvert à tous), échange de matériel de consommation, réduction des risques, consultations médicales, accompagnement social et psychologique, groupes de parole et de prévention, soutien aux équipes d’hébergement collectif.

Le dispositif s’adaptera à l’évolution des besoins en fonction des nouvelles situations qui émergeront au fil des mois à venir.

Besoin de plus d’informations ?
Contactez l’équipe, par mail uniquement : info@combo.brussels, joignable du lundi au vendredi de 9h à 17h.