CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Comment avons-nous traversé la crise COVID ? Intervisions pour professionnels du social-santé

01.01.2021 - 31.05.2021 15h24 16h24

Cycle de 5 séances d’Intervisions pour travailleurs sociaux du secteur social et santé bruxellois ayant traversé la crise COVID en première ligne. Comment avons-nous traversé la crise COVID ? Quels effets sur nous et sur notre public ?

La crise sanitaire COVID 19 a entraîné une période pleine de changements dans les modes de vie et de travail. Elle a également engendré beaucoup d’inquiétudes et d’incertitudes.

Cela a obligé de nombreuses équipes à développer de nouvelles façons de travailler et d’être ensemble. De nombreuses travailleur.euses du secteur social-santé (ambulatoires et résidentiels) en sortent épuisé.e.s et encore chamboulé.e.s car ils.elles, ainsi que leurs publics, y ont été confronté.e.s de plein fouet. Chaque institution, en fonction de ses spécificités et des besoins rencontrés par son public, a développé des stratégies pour tenir compte des impératifs sanitaires tout en continuant à apporter soutien et aide. Rester présent.e.s a nécessité une capacité d’adaptation et de créativité dans une situation inconnue et à l’avenir incertain. Sans oublier que cette pandémie a bouleversé les rapports habituels entre temps de travail et temps privé.

Au sortir de la phase aigüe, il semble qu’un temps de reconstruction soit nécessaire pour prendre du recul, partager et analyser les effets positifs et négatifs engendrés par cette crise COVID.

C’est pourquoi, la LBSM organise 10 groupes de 5 séances d’intervisions pour mettre en mots et en débat, entre travailleur.euse.s sociaux.ales bruxellois.e.s d’équipes différentes, les changements et les conséquences que cette crise a générés sur les pratiques et les situations rencontrées.

Un temps d’arrêt indispensable pour la bonne santé mentale des travailleur.euse.s et du public. Une belle occasion d’échanger des trouvailles, bonnes pratiques et également d’opérer un rapprochement entre les secteurs ambulatoires santé mentale et social bruxellois pour travailler en meilleure synergie dans les situations toujours plus complexes et difficiles que les travailleurs psycho-sociaux rencontrent à Bruxelles.

Ces rencontres seront animées par des binômes de travailleur.euse.s issu.e.s du secteur de la santé mentale ambulatoire bruxellois, pour approfondir la connaissance intersectorielle. Un binôme à la fois psy et social pour une vision élargie des problématiques soulevées.

Les objectifs généraux de ces groupes d’échanges ciblés sur les répercussions de la crise
sanitaire sont de :
• Permettre aux travailleurs des institutions sociales bruxelloises d’avoir un espace de parole pour échanger entre pairs sur les difficultés et questions que la crise sanitaire a posées.
• Permettre aux travailleur.euse.s sociaux.ales de se constituer un recueil d’outils et d’informations utiles ainsi qu’un réseau de partenariats. Les rencontres avec les institutions des autres participants leur permettant de faire connaissance avec des cadres et modes d’organisation différents qui enrichissent leurs conceptions de l’intervention sociale.
• Mettre en commun en intersectoriel des pratiques expérimentées pendant la crise et à garder pour faire face aux enjeux actuels et en cas de nouvelle crise sanitaire à venir.
• Améliorer l’accès aux soins en santé mentale pour les publics les plus démunis. Car il semble que le public rencontré par le secteur social connaisse des difficultés nécessitant le recours à des services spécialisés en santé mentale. Ces intervisions permettront alors de meilleures orientations et un meilleur travail en réseau sur les situations de plus en plus complexes et multifactorielles auxquelles les travailleur.euse.s sont confronté.e.s.

En pratique

  • Intervision gratuite – partage d’expériences et de solutions apportées aux
  • difficultés spécifiques rencontrées durant la crise COVID
  • Pour travailleur.euse.s de 1ère ligne du secteur social bruxellois.
  • 5 séances de 2h à raison d’une fois par mois de janvier à mai 2021 (dates à
  • définir)
  • Groupe fermé de 15 personnes pour garantir la sécurité et la confidentialité.
  • 2 personnes maximum venant de la même institution par groupe.
  • Engagement à participer à l’ensemble du cycle.

Informations et inscriptions

Pascale De Ridder – Natacha Rome : +32 (0)2 511 55 43 – intervision@lbsm.be
Comment avons-nous traversé la crise COVID ? Invitation aux intervisions (octobre 2020)

En collaboration avec le SMES, Bruss’Help, la FdSS et l’AMA

Avec le soutien de la Commission communautaire française