CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Gilets jaunes et médias : la contestation sauvage de l’ordre narratif

Par Marc Sinnaeve, dans Agir par la Culture n°57, avril 2019, magazine politique et culturel

Dans un récent article du site d’analyses The Conversation, le sociologue des médias Jean-Marie Charon croit déceler dans le rejet profond actuel, virulent même, des médias « une coagulation d’expériences sociales et politiques qui courent sur plusieurs décennies, et au cours desquelles s’exprime avec force une contestation du travail des médias ». L’irruption des Gilets jaunes dans l’espace public est sans doute la dernière de ces expériences…

lus que les images et les énoncés de l’information, ce qui est de nature à poser question d’abord, selon nous, ce sont les cadrages éditoriaux de l’actualité qui s’imposent et qui déterminent la teneur du débat public. Concrètement, ces cadrages en plans serrés, fragmentés et simples s’attachent, avant tout, aux faits et gestes visibles et aux déclarations des protagonistes de l’actualité, bien plus qu’aux intérêts, aux motifs, aux déterminants et aux enjeux qui les sous-tendent.

La vision du monde qui en découle en devient largement théâtralisée (avec des acteurs évoluant en apesanteur sociale), lissée (sans aspérité), naturalisée (la force d’évidence du discours officiel s’impose), individualisée (certains super-héros en jaune mis en exergue dans leur lutte contre « Jupiter Macron »), médicalisée (il est question du « malaise » démocratique), psychologisée et intériorisée (on parle de préférence de « sentiment d’injustice » plutôt que d’injustice effective) et moralisatrice (la condamnation médiatique de « la violence » perpétrée lors des manifestations est unanime).

Ainsi configurée, la vision médiatique mainstream passe pour largement dépolitisée, proche de l’agenda des pouvoirs, et déconnectée ou socialement extérieure à la « vraie vie ». Ce qui peut alors être assimilé aux pratiques d’isolement ou d’exil social des milieux les plus privilégiés…

Lire la suite de l’article.