CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

L’Ecole de Transformation Sociale enquête !

21.05.2021 - 11.06.2021 09h00 16h30

Le CBCS, en partenariat avec d’autres associations, met en place l’Ecole de Transformation Sociale, un dispositif de formation participatif destiné à celles et ceux qui gravitent autour du secteur social car ils y travaillent, l’étudient ou en utilisent les services : travailleurs sociaux, chercheurs, citoyens-usagers, ... Démarrée en 2019-2020, la 2ème édition est maintenant ouverte : "Les enquêtes de l’Ecole de Transformation Sociale : coronavirus, un agent de transformation ?". (mai-juin 2021)

ATTENTION, en raison de la situation sanitaire, les enquêtes de l’ETS sont reportées et auront lieu en septembre 2021 (en présentiel, version hybride ou digitale selon les conditions en vigueur à ce moment là). Il vous est toujours possible de vous préinscrire par ici ! Pour les personnes ayant déjà rempli le formulaire, votre inscription a bien été prise en compte et vous serez prioritaires pour participer au dispositif en septembre 2021.

2021 : coronavirus, un agent de transformation ?

En octobre 2020, une journée de conclusion de la première édition de l’Ecole de Transformation Sociale (lire ci-dessous) a permis de coconstruire les suites. Au centre des discussions, cette question : « quelle est la place du travail social dans la gestion de la crise ? » :

• Le social a peu de crédit face au secteur économique qui détient la primauté dans la gestion de cette crise ;
• Il est difficile pour le monde du travail social de défendre sa place face à un manque de données chiffrées qui rendraient compte de sa plus-value ;
• Le travail social a tout intérêt à renforcer la diffusion de « plaidoyers », à faire percoler les constats issus du terrain, à faire résistance autour d’un langage commun.

D’où, cette seconde édition intitulée : "Les enquêtes de l’Ecole de Transformation Sociale : coronavirus, un agent de transformation ?". Les 21, 27, 28 mai et 11 juin 2021, des acteurs du social (dont certains ont participé à la première session de l’ETS) se rassembleront et partiront de leurs expériences et expertises pour interroger le réel et intégrer de nouvelles manières de faire ou de penser. À partir de méthodologies participatives, de questions concrètes, de la rencontre avec des témoins privilégiés et d’un matériel varié, ils enquêteront sur trois problématiques :


- Logement et dispositions exceptionnelles pendant le confinement : comment assurer un logement de qualité et durable pour tous ?
- Précarité alimentaire et crise Covid : de la gestion de l’urgence à la justice sociale. Quels enjeux et quelles alternatives ?
- Quel est le rôle de l’économie informelle en temps de crise ?

L’objectif sera de produire un savoir et un récit commun sur une problématique sociale qui s’est amplifiée avec la pandémie. Il sera question de l’éclaircir, de l’objectiver et de mettre en évidence les enseignements de cette période inédite pour envisager un monde avec plus de justice sociale.

Plus que jamais, il est temps de se rassembler, de reprendre du pouvoir d’agir, de réaffirmer la légitimité du secteur social à exprimer ses opinions.

Téléchargez le dépliant qui pose les contours de ces trois questions et indique comment vous inscrire : PDF - 1.6 Mo

La démarche sera accompagnée par l’Agence Alter qui mettra en lumière les plaidoyers sous forme de podcasts radio et d’articles papier.

2019-2020 : le pouvoir d’agir en question

Pour rappel, la première session de l’Ecole de Transformation Sociale a rassemblé une centaine de participants répartis en différents chantiers thématiques autour de cette question : « comment transformer le social pour qu’il transforme la société ? » à partir du "pouvoir d’agir" individuel et collectif. L’ensemble des participants ont questionné les problématiques rencontrées dans le travail social, partagé leurs expériences, pratiques et expertises.

A la base de ce processus de transformation : la rencontre entre celles et ceux qui ne se croisent pas, bien que concernés par les mêmes enjeux pour s’écouter, nommer, proposer des alternatives. En ce sens, l’Ecole de Transformation Sociale est un laboratoire vivifiant.

En mars 2020, la crise sanitaire coupe le processus en plein vol : le développement d’actions concrètes et leur présentation prévus en mai 2020 ne pourront avoir lieu.
Des outils, traces du cheminement collectif et force de résistance voient le jour : l’Abécédaire de la transformation sociale, une dictionnaire d’une trentaine de mots utiles à la transformation sociale à partir de témoignages audiovisuels réalisés auprès de participants et le n°178 de la revue BIS (octobre 2020). qui propose, à partir de 5 tensions-clés qui ont traversé l’expérience ETS d’orienter tout un chacun dans les équilibres à (ré)inventer pour créer du « commun ».

JPEG - 449.6 ko

Les enquêtes de l’École de Transformation Sociale sont co-organisées par Le Forum – Bruxelles contre les inégalités, Bruxelles Laïque, le Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique, la Fédération des Services Sociaux, l’HE2B/IESSID et l’Agence Alter. Avec le soutien de la coopérative Cera, de la Commission communautaire française, de la Commission communautaire commune et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.