CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

La LBSM engage

La Ligue Bruxelloise pour la Santé Mentale engage :
- un.e Chargé.e de recherche en sciences sociales - Master – CDD de 14 mois – Temps plein ;
- un.e Chargé.e de recherche en sciences psychologiques et de l’éducation Master ;
- un.e Chargé.e d’accompagnement de projets.

Chargé.es de Recherche en sciences sociales et en sciences psychologiques

Contexte :

Suite à la crise sanitaire Covid-19, la Commission communautaire française (COCOF) a mis en place un Plan de relance et de redéploiement (PRR) visant à soutenir les secteurs qui œuvrent au bien-être des Bruxelloises et Bruxellois. C’est dans ce cadre que la Ligue a proposé et obtenu de mener à bien le projet de recherche « Accueillir les souffrances psychiques dans la cité » (ci-après « Accueillir »).

Ce projet s’inscrit dans la continuité et la complémentarité de l’étude « Parcours.Bruxelles » récemment menée par l’Observatoire de la santé et du social. Le projet de recherche « Accueillir » vise à décrire et analyser les pratiques d’accueil en santé mentale et leurs contraintes structurelles dans le but de déboucher sur des recommandations adressées aux décideurs et aux acteurs de terrain visant à améliorer l’accessibilité des services. La recherche se penchera plus singulièrement sur la réalité des services de santé mentale (SSM) bruxellois et leurs publics. Elle s’appuiera sur une enquête de terrain qualitative (observation participante, entretiens) et quantitative (enquête par questionnaire, analyse de données administratives), et cherchera à articuler les intérêts spécifiques d’une approche socio-anthropologique et d’une approche psychologique et psychiatrique (psy).

Une attention particulière sera portée à la restitution des résultats aux acteurs de terrains et aux décideurs politiques.

Détails des offres sur le site de la LBSM.

Chargé.e d’accompagnement de projets :

Contexte :

Suite à la crise sanitaire Covid-19, la Commission Communautaire Française (COCOF) a mis en place un Plan de relance et de redéploiement (PRR) visant à soutenir les secteurs qui œuvrent au bien-être des Bruxelloises et Bruxellois. Dans le champ de la santé mentale, les appels à projets ont porté sur la mobilité (améliorer et innover les capacités de mobilité des intervenants en santé mentale pour mieux répondre à certaines demandes de la population ou d’autres intervenants) et les lieux du lien (offrir des espaces bas seuil sur un territoire). C’est dans ce cadre que la Ligue a proposé et obtenu d’assurer une coordination des 14 projets retenus, de pouvoir les accompagner et de valoriser le travail réalisé par les acteurs de terrain. L’appel à projets de la CoCoF prévoit également une évaluation des projets articulée à l’évaluation des projets retenus dans le cadre du PRR mais du côté de la Commission Communautaire Commune (COCOM) et d’Iriscare. La Ligue propose de contribuer à cette évaluation en s’appuyant sur les retours des acteurs de terrain.

Détail de l’offre sur le site de la LBSM.