CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Le CBCS présente sa note de vision politique social-santé au Parlement francophone bruxellois !

Le Conseil bruxellois de coordination sociopolitique ASBL présentait ce 22/01/2021 au Parlement francophone bruxellois sa note sur l’organisation de l’aide et des soins de santé en Région de Bruxelles-Capitale. Objectif de cette note : pouvoir répondre aux besoins de chaque Bruxellois.e en leur offrant un accès égal à une offre d’aide et de soins de qualité et de proximité.

JPEG - 1.4 Mo

Dans cette intention de porter le débat dans un maximum de lieux institués de concertation, de consultation et de décision, le CBCS était au parlement pour œuvrer à la définition d’une vision politique social-santé à long terme pour la Région bruxelloise. "Point de départ de la réflexion", rappelle A.Willaert, coordinateur du CBCS, "les services sociaux et de santé bruxellois sont relativement bien financés, mais l’accroissement de ces financements ne correspond en rien à l’accroissement des demandes adressées à ces services et aux besoins de la population". A partir de là, on s’agite dans beaucoup de lieux du social et de la santé pour tenter de répondre à cette question : comment fait-on pour s’organiser au mieux et autrement à partir de ce que nous avons ? A titre d’exemples, sont cités les Centres Social Intégré ou CSSI créés par Médecins du Monde (lire à ce sujet le BIS n°176) ou encore le "Chambulatoire", projet de refonte du décret ambulatoire de 2009, du côté des politiques bruxelloises.

Suite à la présentation et au débat qui s’ensuit, voici les éléments pointés par Magali Plovie, présidente du Parlement francophone bruxellois :

Nécessité de travailler sur les axes suivants :
👉 évaluer les besoins de la population dans les quartiers et programmer les services pour y répondre ;
👉 travailler sur les besoins de la population à partir de la participation des citoyen·ne·s et des travailleur·se·s de terrain, et réorganiser l’offre sur le terrain ;
👉 évaluer les politiques sociales et de santé au niveau local et au niveau régional ;
👉 adapter les textes légaux pour adapter au travail participatif ;
👉 développer des politiques cohérentes, dépassant la complexité institutionnelle bruxelloise ;
👉 revoir les logiques de financement pour pérenniser les projets et permettre l’innovation

"Merci au Conseil bruxellois de coordination sociopolitique ASBL pour ce dossier et le débat passionnant !", conclut -elle.

Débat à retrouver ici : https://www.youtube.com/watch?v=vBR4Jbu3OfQ

JPEG - 160.9 ko