CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Le Centre de santé mentale l’Adret ASBL, Rizome-Bxl engagent

- Le Centre de santé mentale l’Adret ASBL engage un(e) psychologue, niveau Master, pour son équipe « Adulte » ;
- Rizome-Bxl recherche un(e) intervenant(e) psycho-social(e) Bruxelles

Le Centre de santé mentale l’Adret ASBL engage un un(e) psychologue, niveau Master, pour son équipe « Adulte »

Contrat de remplacement à durée indéterminée de 38 heures/sem.

 Formation complémentaire et expérience en santé mentale souhaitée,
 Suivi psychothérapeutique,
 Travail en équipe pluridisciplinaire,
 Suivi et accompagnement psycho-social,
 Travail à domicile,
 Intérêt pour la santé communautaire,
 Connaissance du réseau social et de soins de santé bruxellois.

Merci d’adresser pour le vendredi 11 septembre 2020, au plus tard, votre lettre de motivation et votre C.V. aux adresses mails suivantes :
M. F. Willems, Coordinateur ( fwillems@csmadret.be) et M. P. Jaumaux, (pjaumaux@csmadret.be)

Employeur :
Centre de santé mentale l’Adret ASBL
Avenue Albert, 135
1190 Bruxelles
Tel : 02/344.32.93
Email : info@csmadret.be

Rizome-Bxl recherche un(e) intervenant(e) psycho-social(e) Bruxelles

Description de l’ASBL
Rizome-Bxl est une asbl issue de la fusion en avril 2019 de l’Office de Réadaptation Sociale (ORS) fondée en 1922 et du Service de Réinsertion Sociale (SRS) fondée en 1919. Elle est agréée comme Service d’Aide aux Justiciables, et Service de Médiation de Dettes, par la Commission Communautaire Commune de la Région de Bruxelles-Capitale.

L’association propose une aide psycho-sociale aux (ex) détenus ainsi qu’à leurs proches. Notre activité se déroule aussi bien dans les prisons bruxelloises qu’à l’extérieur des prisons. Notre rôle est de permettre aux justiciables et à leurs familles de bénéficier de toutes les ressources nécessaires, instituées ou innovantes, en vue de favoriser leur bien-être et leur épanouissement personnel. Par le maintien ou l’octroi de leurs droits fondamentaux, elle travaille sur le développement de leurs ressources personnelles et de leur autonomie. L’asbl recherche un(e) travailleur(se) psycho-social pour le Projet pilote « Sortie de prison et Accès au logement »

Le projet
Face à la complexité de la problématique de logement sur Bruxelles, à la précarité de nos bénéficiaires et à l’importance du domicile dans la réussite d’une réinsertion durable, Rizome-Bxl a initié, en décembre 2016, un projet d’aide et d’accompagnement au relogement pour les sortants de prison.
Ce projet pilote d’accompagnement au logement pour sortants de prison a pour but de prévenir le sans-abrisme des personnes en fin de détention grâce à la création de solutions variées de logements autonomes.

L’équipe crée des partenariats avec les sociétés de logement social, les agences immobilières sociales et des initiatives privées, en donnant des garanties de suivi et d’accompagnement afin de favoriser l’accès à ces parcs de logements. Son rôle est également de créer une dynamique de soutien et de confiance vis-à-vis de notre public dans le but de favoriser la stabilisation et le maintien en logement.

Poste à pourvoir
a. EN PRISON : Le travailleur psycho-social est disponible pour un accompagnement pendant la détention concernant l’accès au logement, en collaboration avec le réseau du/de la détenu(e) :

=> En concertation avec le bénéficiaire, son réseau et l’expertise disponible des partenaires Justice : évaluer les besoins (démarches sociales, remise en ordre administrative,…) du bénéficiaire pour une prise en charge adaptée en détention, en vue d’un projet durable à la sortie et cohérent avec la procédure judiciaire en cours
=> Information sur notre expérience du secteur logement et des étapes possibles avant la mise en logement autonome et durable (relations avec les services sociaux, réseau de soins, inscriptions aux listes d’attente de logement durable, accès aux structures d’accueil existantes, projets de logement de transit de l’ASBL,…)
=> Participer au processus de candidature pour les projets de logement de transit communautaire, dans lesquels notre équipe logement organise l’accompagnement collectif et individuel des locataires

b. POST-CARCÉRAL : Le travailleur psycho-social assure l’accompagnement social individuel des personnes libérées lors d’une mise en logement autonome, conformément aux éventuelles conditions de justice. Il propose :

=> Une guidance à domicile à la demande ou selon la convention du logement attribué
=> Une remise en ordre administrative pour l’accès aux droits du locataire qui assure le respect des obligations du locataire
=> Une disponibilité pour le réseau et l’environnement du locataire en vue de maintenir un fil rouge cohérent dans le projet de la personne

c. LE TRAVAIL EN EQUIPE : Le travailleur psychosocial de l’équipe logement fonctionne dans et avec une équipe polyvalente de 4 personnes sur laquelle il peut s’appuyer (partage d’expériences et compétences, répartition de la charge de travail,..) et avec laquelle il organise le travail des accompagnements actifs et des candidatures logement.

Profil recherché, Compétences, Formations, Expérience

L’asbl recherche un travailleur psycho-social expérimenté dans l’accompagnement social de personnes en précarité importante, dans les secteurs de la toxicomanie, de la santé mentale, du sans-abrisme et/ou carcéral. Toute autre expérience complémentaire à l’équipe est la bienvenue et à défendre (secteur logement, privé ou public, autres), tant que l’accompagnement social est au cœur de la démarche.

Compétences
=> S’approprier et développer le plaidoyer autour du projet
=> Capacité d’analyse et d’empathie (non-discrimination et non-jugement)
=> Capacité de travail dans des situations sociales complexes et auprès d’un public en détresses multiples
=> Faculté d’adaptation sachant allier souplesse et fermeté
=> Créativité et persévérance dans les accompagnements, dans un processus de recherche action au niveau intersectoriel, en vue d’améliorer les conditions structurelles d’une sortie de prison
=> Gestion du stress et des urgences avec recul et en équipe, pour permettre aux bénéficiaires de se reposer sur une équipe solide avec un cadre clair
=> Être bilingue (Nl/Fr) est un atout

Le candidat doit être en possession d’un extrait casier judiciaire modèle II vierge.

Proposition
=> CDI, Temps-plein, horaires de bureau (Lu-Ve) avec horaires flexibles
=> Régime salarial barémique commission paritaire 330.900
=> Régime de congés attractif, chèques repas, frais de transport
Comment postuler
Envoyer CV + lettre de motivation à jean.vanderwee@ors.bgc.be avant le 14/09/20.

Les rendez-vous seront organisés en fonction des candidatures reçues et des mesures sanitaires adéquates à partir du 16 septembre.
Entrée en fonction prévue courant du mois d’octobre (à discuter si préavis à prester)
Date de clôture des candidatures : 30/09/20