CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Message du Ministre Alain Maron au secteur social-santé ambulatoire

Mesdames, Messieurs,

En tant qu’opérateurs du social et de la santé, vous faites partie des organisations qui sont au cœur de la gestion de la crise du coronavirus que nous vivons actuellement. Votre travail est primordial, et je tiens à vous remercier pour les efforts, la flexibilité mais aussi et surtout pour la solidarité dont vous faites preuve. Dans un contexte difficile où clairement vos personnels et vous mêmes prenez des risques.

En tant qu’acteur principal, vous méritez aussi d’être informés. C’est l’objet de ce message.

Je veux ici me concentrer uniquement sur les éléments tangibles. Sachant que nous ne cessons de chercher des fournisseurs sérieux. Concrètement, voici les dernières nouvelles en la matière :

• 160.000 masques chirurgicaux ont été livrés ce matin (merci à l’ensemble du personnel des administrations ayant contribué à ce challenge), et sont en cours de distribution dans les services COCOM et COCOF (aux maisons de repos, soins palliatifs, services d’aide et soins à domicile, maisons médicales, maisons d’accueil pour sans-abris, centres pour personnes handicapées, MSP, IHP, hopitaux en santé mental, centres de planning familial, convention de rééducation, etc.)
• 160.000 masques chirurgicaux seront livrés aux mêmes services jeudi selon les mêmes modalités (sous réserve d’ajustement en fonction des besoins)
• 400.000 masques chirurgicaux sont attendus pour la fin de la semaine (avec toutes les réserves d’usage, connaissant la saturation du marché mondial)
• L’achat de 100.000 masques FFP2, 100.000 blouses, des gants et du gel hydroalcoolique en quantité est également demandé
• La mise sur pied d’une ligne de production bruxelloise de masques en tissus. 200.000 masques produits par semaine dès la semaine prochaine. A destination des personnes suspectes, pour limiter la propagation du virus. Les recommandations d’utilisation de ces masques artisanaux dans un contexte de pénurie de matériel de protection et d’épidémie active de COVID-19 ont été arrêtées par le RMG. Voir ici : https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Documents/Covid19/COVID-19_RMG_Brief_MondMaskers_FR.pdf

Outre ces avancées concrètes, il est primordial de multiplier les tentatives et de ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier. Chaque institution et service doit donc faire le maximum pour s’approvisionner sur le marché. C’est pourquoi il est important que vous commandiez en plus, vous-mêmes, le matériel que vous estimeriez encore nécessaire. Et d’informer Iriscare de vos besoins.

Pour conclure, je voudrais vous rappeler quelques éléments fondamentaux, afin d’avoir une utilisation raisonnée de ce matériel :
• Pour protéger un public fragile, un masque chirurgical (ou en tissus) est suffisant
• Pour me protéger d’un public suspect, celui-ci doit mettre un masque chirurgical (ou en tissus)
• Dans la même pièce qu’un patient COVID suspect ou avéré pour un soin (sinon je n’y vais pas), un masque FFP2 et une surblouse est nécessaire
• Pour faire des soins intensifs (= intubation ou ventilateur ou examen pneumo invasif) à un patient COVID, un masque FFP2 ou FFP3, une surblouse, et des lunettes/visière sont nécessaires
• Et, pour les soignants, il faut que les vêtements de travail restent au vestiaire et soient entretenus par l’institution
• Tout ce matériel perd son efficacité si le personnel ne se lave pas régulièrement les mains à l’eau et au savon, et encore plus à chaque retrait de matériel.

Nous sommes conscients de vos grandes difficultés et des risques que vous prenez. Nous mettons le maximum possible d’énergie, avec Iriscare et les Administrations, pour vous soutenir et nous continuerons à le faire. Le contexte est malheureusement très défavorable. Mais nous arriverons à traverser cette crise, ensemble.

Cordialement,

Alain Maron
Ministre de l’Action sociale et de la Santé