CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Plan Urgence Logement : "Quand l’urgence est là, mais..."

Début janvier 2021, le gouvernement bruxellois a annoncé son Plan d’urgence pour le logement (2020-2024) lors d’une conférence de presse commune. Qu’en dit le Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat ? Lisez leur analyse.

PNG - 40.2 ko

"Avec ce plan, le gouvernement bruxellois souhaite donner une impulsion supplémentaire au logement social et, avant tout, soutenir les locataires vulnérables sur le marché du logement privé. Mais est-ce que ce plan fera la différence ? Il est temps de procéder à une analyse approfondie.

Commençons par dire que ce n’est pas le premier gouvernement bruxellois à annoncer un plan. Les gouvernements précédents ont également lancé leur Plan logement (2004) et leur Alliance pour l’habitat (2013). La mise en œuvre de ces plans a été un désastre. Les deux plans prévoyaient la construction de 11.720 logements sociaux, dont seulement 3.750 ont été construits à ce jour !

C’est pourquoi il est positif de lire : « Ce gouvernement souhaite tirer les leçons des décennies passées afin de pouvoir apporter des réponses plus rapides et plus simples d’ici la fin de la législature, d’offrir des solutions concrètes à 15.000 ménages bruxellois en attente d’un logement social et d’aider les Bruxellois qui éprouvent des difficultés à trouver un logement abordable et de qualité ».

Le mérite de ce plan réside dans le fait que la plupart des mesures (pas toutes !) sont dotées d’un budget concret (le budget total du plan d’urgence est de 190 millions d’euros qui s’ajoute au « budget ordinaire du logement »), d’indicateurs de suivi et de délais précis. Pour la mise en œuvre, on travaille avec des « comités ministériels de pilotage, des cellules de coordination, des sponsors, des personnes de référence ».

Cela suffira-t-il à garantir que les objectifs et les délais soient respectés cette fois-ci ? Nous accordons au gouvernement le bénéfice du doute, mais la question est évidemment aussi de savoir si les mesures prévues pourront faire face à l’urgence et les manquements structurels du marché du logement à Bruxelles et si le gouvernement a tiré les leçons du passé.

Il est temps d’examiner de plus près un certain nombre de ces mesures fondamentales." (source RBDH)

Télécharger l’analyse ici