CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Retisser du lien, c’est aussi lutter contre l’exclusion !

Une campagne de sensibilisation conçue par l’asbl Diogenes, menée dans le cadre du projet METRO-liens et du Plan Global de Sécurité et de Prévention de la Région de Bruxelles-Capitale.

JPEG - 86.7 ko
Les habitants de la rue veulent être vus et entendus. L’objectif de la campagne est de « faire exister » ces personnes. De les reconnaître dans leur singularité et dans leur citoyenneté en leur accordant une place de choix dans la société, dans le respect de leurs libertés individuelles et de leurs droits fondamentaux. Ce qui commence par le droit à mener une vie conforme à la dignité humaine et à disposer de l’espace public. Les organisateurs entendent promouvoir la reconstruction de liens sociaux comme un moyen efficace de lutte contre l’exclusion sociale, pour le développement d’une société plus juste et plus solidaire.

Cela passe, entre autres, par la diffusion d’une information fine et nuancée des réalités de vie en rue et par la déconstruction des stéréotypes et des préjugés circulant habituellement sur les personnes sans-abri. Leur volonté est de faire apparaître la grande diversité des situations rencontrées sur le terrain, en même temps que les talents et les ressources des personnes avec lesquelles elles travaillent parce qu’en matière d’aide et de soutien aux personnes sans-abri, les solutions standardisées sont inopérantes. Seules prennent un sens et se révèlent efficaces celles qui, centrées sur la personne, partent de la compréhension du vécu de chacun et reposent sur la mobilisation des forces.

Ils souhaitent également faire apparaître la grande variété des demandes et des besoins des personnes auxquelles ils s’adressent. Convaincus qu’une bonne prise en compte de ceux-ci passe inévitablement par le financement de dispositifs qui, à l’image du travail de rue, proposent un accompagnement de trajet global et personnalisé pour favoriser l’inclusion sociale, l’accès aux droits et le relogement. C’est à ce prix seulement que deviendra possible le renforcement de la prévention, en même temps que le travail à des sorties durables de la rue. Au niveau structurel, ils notent que l’ensemble des indicateurs semble démontrer l’arrivée à maturation d’un nouveau paradigme plaçant l’insertion par le logement comme point de convergence des forces vives du secteur sans-abri. Des gestes politiques forts doivent être posés afin de soutenir ce changement radical de cap.

Enfin, avec cette campagne ils forment le vœu de faire de la prévention autrement. En se basant sur l’intelligence et la clairvoyance des citoyens plutôt qu’à coups de mesures d’ordre répressif (agents de sécurité, règlements anti-mendicité, mobiliers urbains anti-sdf, …) parce que comme le suggère un autre slogan qui leur est cher : « C’est la pauvreté qu’il faut chasser ; pas les pauvres ! »

Calo, Laura, Piotr et Malik vous invitent à faire leur connaissance

REGARDEZ LEUR VIDEO !

Vous avez des questions, des idées ou vous souhaitez vous investir ? Contactez-les organisateurs !Vous souhaitez les soutenir ? C’est par ici.

Télécharger les affiches et les diffuser