CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

S’aider entre pairs pour reprendre le contrôle de sa vie

La pair-aidance, cette pratique que le Smes défend et soutient, est devenue incontournable dans les secteurs du social et de la santé. Découvrez les témoignages riches et diversifiés de plusieurs travailleurs de leur association dont ceux de leur équipe PAT (pour “Peer And Team support”). Par Martine Vandemeulebroucke, 08/04/2021, sur alterechos.be

Vendredi, 12 h 45. La réunion du groupe « la voix des usagers » du club psychosocial « La Charabiole » va bientôt commencer. À l’entrée de cet ancien cinéma de Saint-Servais, Stéphane Waha, pair-aidant, accueille les participants par un sourire, quelques mots. Les poignées de main ou la tape sur l’épaule, ce sera pour plus tard, et, en cette période de Covid, on ne peut pas trop prendre le temps de bavarder ensemble dans le couloir. Il faut rejoindre la grande salle où attendent déjà le coordinateur de la Charabiole, Eric Faveaux, et le psychologue Denis Collet. Tous les participants sont des résidents de l’IHP (Initiative d’habitations protégées) L’Espoir, une structure d’aide au retour à l’autonomie pour les personnes qui vivent la maladie mentale, créée par l’hôpital psychiatrique Le Beau Vallon à Namur. Stéphane est pair-aidant. Il fait partie de l’équipe de « La Charabiole » mais avec une expérience et un savoir particuliers, puisqu’il a vécu, comme certains résidents, des troubles bipolaires.

Lire la suite de l’article sur alterechos.be