CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

« Un théâtre législatif pour 25 ans d’intersectorialité ! »

6 propositions pour améliorer l’accès à l’aide et aux soins, une publications du SMES

6 propositions pour améliorer l’accès à l’aide et aux soins.

Il y a un an, le Smes fêtait ses 25 ans d’existence. Pour célébrer cet anniversaire comme il se doit, il avait opté pour le théâtre législatif. Dispositif participatif par excellence, les saynètes, jouées et encadrées par des bénéficiaires, intervenants du social-santé et professionnels du théâtre-action, visaient à interpeller le monde politique sur les réalités de terrain telles qu’elles sont vécues par les premiers concernés. Un an plus tard, la présente publication offre un retour sur cette riche expérience en épinglant six propositions concrètes pour le paysage socio-sanitaire belge (en particulier bruxellois) émanant de cette journée, tout en les mettant en perspective avec les lignes directrices du nouveau gouvernement bruxellois en la matière. Lire l’analyse...

Extrait :
« Le 29 novembre 2018, plus de 150 personnes ont pris part à une expérience jusque là inédite dans nos contrées : une représentation de théâtre législatif. Ce dispositif, qui s’inscrit dans la tradition du théâtre de l’opprimé telle que développée par Augusto Boal, vise à permettre aux populations fragilisées d’interpeller les représentants politiques sur leur situation, dans une dynamique d’empowerment. Pour fêter son quart de siècle d’existence, le Smes a choisi de recourir à cette formule afin de rassembler les acteurs sociosanitaires bruxellois : bénéficiaires, professionnels de première ligne, et directions d’institutions issus des secteurs de l’action sociale générale, de la santé, de l’aide aux personnes sans-abri, de la santé mentale, des assuétudes, de l’aide à la jeunesse... Ensemble, ils ont pu mettre en lumière les difficultés rencontrées dans leur quotidien, et élaborer des pistes de solution. À l’issue de chacune, le public a été invité à formuler des recommandations. Plus de 200 propositions ont ainsi été rédigées, sur des sujets tels que : la formation des travailleurs ; la pair-aidance ; l’automaticité et l’inconditionnalité des droits ; la déterritorialisation des CPAS et le statut unique sans-abri ; l’outreaching, la mobilité des services de santé mentale et des hôpitaux, la mise en place d’équipes mobiles. Deux panels composés de représentants d’associations et de mandataires politiques ont alors été chargés d’isoler chacun trois pro- positions, qui ont ensuite été soumises au vote du public. Ces six recommandations sont présentées dans les pages qui suivent. »