CBCS - Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique
Pour les professionnels du social-santé à Bruxelles

Visons un dispositif régional visant à prévenir les expulsions locatives

Une analyse du Rassemblement pour le Droit à l’Habitat

Les expulsions locatives représentent un traumatisme pour les locataires et un risque élevé de se retrouver à la rue, avec perte, en chaine, d’autres droits essentiels. Le RBDH a toujours défendu des mesures pour prévenir ce risque.

La crise sanitaire que nous traversons rend ces dispositions d’autant plus nécessaires. Le confinement a impacté de très nombreux ménages, qui ont perdu une partie de leurs revenus (ou l’entièreté pour les travailleuses et travailleurs de l’économie informelle), rendant le paiement du loyer difficile voire impossible.

Malgré ces conditions extrêmement difficiles, les loyers ont toujours dû être honorés. Des familles sont mises en grande difficulté, et viennent grossir les rangs de ceux qui risquent une expulsion. Pour éviter que des gens se retrouvent à la rue lorsqu’on impose à tous de rester chez soi, le Gouvernement a posé un moratoire sur les expulsions. Une mesure autant indispensable qu’insuffisante.

Qu’en sera-t-il au lendemain de la levée de celui-ci ? Va-t-on assister à une vague d’expulsions sans précédent ? C’est très probable.

Télécharger l’analyse